BFM Business

Télécoms : les Français prêts à payer plus pour la 5G

Un passant devant une affiche vantant les smartphones 5G de Samsung.

Un passant devant une affiche vantant les smartphones 5G de Samsung. - Jung Yeon-je / AFP

Alors que les revenus des opérateurs ont de nouveau reculé -pour le huitième trimestre consécutif-, une étude montre que les consommateurs accepteraient une augmentation de leur abonnement pour bénéficier de la 5G. Mais il faudra être innovant.

La faiblesse des tarifs télécoms en France (fixe mais surtout mobile) continue à peser sur les revenus des opérateurs. Au deuxième trimestre, ils se sont encore repliés de 0,4% à 8,34 milliards d’euros après -2,6% lors des trois premiers mois de l’année, selon les chiffres du régulateur du secteur, l’Arcep.

Il s’agit du huitième trimestre consécutif de baisse, un repli que l’on doit à la guerre des prix, qui n'a jamais vraiment diminué depuis l'arrivée de Free Mobile en 2012. On observe néanmoins une accalmie qui permet au segment mobile de voir ses revenus progresser de 0,5%.

Divine surprise, la facture moyenne mensuelle est même en petite hausse de 20 centimes à 14,30 euros - ce qui demeure l'un des niveaux les plus faible de tous les pays occidentaux. Depuis 2010, le niveau de prix du mobile en France a perdu 40%...

Dans le même temps, les opérateurs doivent encore plus investir compte tenu des enchères pour les licences 5G (entre 1,5 et 3 milliards d’euros attendus) sans oublier les efforts dans la fibre optique et la couverture mobile (New Deal Mobile). Il y a de fortes chances que les 10 milliards d’euros d'investissements soient dépassés cette année.

La réalité augmentée et virtuelle plébiscitées

La 5G justement pourrait constituer une planche de salut. Prévue commercialement pour 2020, la 5G -promettant l'ultra-haut débit et une latence minimale- est la prochaine grande évolution des réseaux mobiles.

Et bonne nouvelle pour les opérateurs, selon une étude d’Ericsson menée en France, un utilisateur sur deux de smartphone serait prêt à débourser 9 euros de plus par mois pour un forfait 5G. Cela monte même à 11 euros pour les ‘early adopters’ (les technophiles).

5G - Les Français prêts à payer plus
5G - Les Français prêts à payer plus © -

Mais cela ne se fera pas les yeux fermés, souligne l’étude. 43% des sondés entendent obtenir de nouveaux cas d’usage, de nouvelles applications et services avec en premier, lieu la réalité augmentée ou la réalité virtuelle à travers un casque ou des lunettes connectés en 5G que ce soit pour des événements ou des jeux en cloud.

L’absence de latence rend en effet confortables et efficaces ces expériences. Et selon Ericsson, 27 opérateurs dans le monde travaillent déjà sur ces services. LG, le géant sud-coréen estime par exemple que la réalité augmentée est une nécessité pour la 5G et a investi 8,4 millions de dollars dans des contenus dédiés (la 5G est déjà une réalité commerciale dans le pays).

5G - Les attentes des Français
5G - Les attentes des Français © -

Explosion de la consommation donc des coûts

La santé connectée (capteurs, télétransmission…) est également un domaine à creuser, notamment en France où la population vieillit ce qui ne fait que renforcer le besoin.

Une chose est sûre, ces nouveaux cas d’usage impliqueront de nouveaux appareils et le smartphone ne sera plus la règle. On parle de lunettes, de vêtements, de bracelets connectés. Toujours en Corée du Sud, l’opérateur KT propose déjà un service de réalité virtuelle avec casque à 7,65 dollars par mois en plus de l’abonnement 5G.

Aux opérateurs d’être innovants et de travailler au plus vite avec les éditeurs, les développeurs d’applications, les fabricants. Car l’argument ‘plus de débit’ seul ne suffira pas à générer des revenus supplémentaires. D’autant plus que la 5G va encore doper la consommation de data (+65% chez SK Telecom en Corée) et donc les coûts des fournisseurs. Ericsson prévoit ainsi une consommation de 70 Go par mois et par utilisateur en France en 2025, soit une multiplication de 8 à 10 par rapport à aujourd'hui.

Olivier Chicheportiche