BFM Business

Snapchat: la mise à jour critiquée fait bondir les téléchargements

-

- - Sous licence Creative Commons CC0

Le buzz provoqué par la mise à jour du réseau social préféré des jeunes a permis à Snapchat de remonter la pente. Le nombre de téléchargements est en hausse.

La mise à jour Snapchat a fait couler beaucoup d’encre. Un coup de publicité réussi? C’est ce que semblent montrer les derniers résultats. Selon les données révélées par l’analyste américain Sensor Tower, Snap Inc a enregistré un bond de téléchargements de 55% la semaine qui a suivi la mise à jour.

L’application de partage de photos et vidéos est le réseau social préféré des jeunes internautes. Mais la mise à jour présentée fin 2017 a déçu ses adeptes. À tel point qu’une pétition pour demander son retrait a recueilli plus d’un million de signatures. La cause de ce courroux? La refonte de l’interface qui mélange les stories de certains médias à celles d’influenceurs, auxquels l’utilisateur n’est parfois pas abonné. Ainsi, certains ont vu apparaître des vidéos de l’Américaine Kim Kardashian aux côtés de celles du journal Le Monde.

Top 9 de l'App Store en France 

Toute cette agitation aura finalement permis à Snapchat de remonter la pente. Avant la mise à jour, l’application avait failli sortir du top 10 de l’App Store. Depuis 2014, ce n’était arrivé que trois fois. Selon les données de la plateforme d'analyse App Annie, Snapchat était la 9ème application gratuite la plus téléchargée sur l'App Store le 1er mars et la 4ème aux États-Unis.

-
- © Sensor Tower

La mise à jour, lancée aux alentours du 4 février, a visiblement intrigué les internautes. Selon les données de Sensor Tower, les téléchargements ont augmenté de 41% au minimum la semaine du 6 au 12 février, comparée à la précédente. 

Le 21 février, l'influenceuse Kylie Jenner (24,7 millions d'abonnés) publie un tweet critique qui fait chuter les actions de Snap Inc de plus de 6%. La société mère de l'application perd 1,3 milliard de dollars. Un bad buzz? Pas tant que ça. Les heures qui suivent, les téléchargements bondissent et l'application passe première au classement général.

Dans tous les cas, la mise à jour ne sera pas retirée, avait prévenu le créateur et PDG de Snap, Evan Spiegel, lors d'une conférence organisée par Goldman Sachs. Pour lui, le rejet de la nouvelle interface est une preuve de la réussite de sa nouvelle stratégie. Reste à savoir combien de personnes qui ont téléchargé l'application depuis la mise à jour en deviendront des utilisateurs réguliers.

Pauline Dumonteil