BFM Business

Qobuz, le site des amateurs de son haute fidélité, sauvé par Xandrie

Qobuz donne la priorité à la qualité du son et de l'offre musicale, avec beaucoup de contenus exclusifs et un catalogue faisant la part belle au classique.

Qobuz donne la priorité à la qualité du son et de l'offre musicale, avec beaucoup de contenus exclusifs et un catalogue faisant la part belle au classique. - Qobuz

Le site de musique en ligne créé en 2007 par Yves Riesel et Alexandre Leforestier vient d’être racheté par Xandrie, une plateforme de distribution de jeux vidéo et de biens culturels qui gardera la plupart des 40 salariés.

La musique en ligne a le vent en poupe, c’est un fait, mais toutes les plateformes ne profitent pas de cette tendance. Qobuz est l’un d’eux. Lancé en 2007 par Yves Riesel et Alexandre Leforestier, sa particularité est de proposer des morceaux d’une très haute qualité audio (CD ou Hi-Res) au lieu des MP3. Hélas, cette offre audacieuse est destinée à un public d’âge mûr prêt à payer pour une qualité compatible avec leur équipement audio.

Malgré un chiffre d’affaires en hausse et un panier moyen de 800 euros, l’entreprise peinait à devenir rentable et était en redressement judiciaire. Quatre repreneurs ont fait des offres et le tribunal de commerce de Paris a tranché ce mardi 29 décembre. Qobuz sera racheté par Xandrie, une plateforme de distribution de jeux vidéo et de biens culturels.

Xandrie, le préféré des salariés

"Le tribunal de commerce a nommé Xandrie comme repreneur des actifs de Qobuz", a déclaré à l'AFP Denis Thébaud, PDG et actionnaire majoritaire de Xandrie, précisant que les dettes ne seraient pas reprises. Par contre, le repreneur gardera "quasiment tous les salariés", soit "une quarantaine de personnes".

Xandrie était en concurrence pour la reprise de Qobuz avec le site de vente en ligne de matériel hi-fi "SonVideo.com" associé à l'homme d'affaires Henri de Bodinat. "Le plan de Xandrie avait la préférence des salariés et était le mieux disant financièrement", a souligné Yves Riesel, interrogé par l'AFP.

"Ce qui compte maintenant c'est l'avenir de l'entreprise", a ajouté le dirigeant, estimant que Xandrie avait "compris le potentiel" de Qobuz, qui propose un service payant, par abonnement, et donne la priorité à la qualité du son et de l'offre musicale, avec beaucoup de contenus exclusifs et un catalogue faisant la part belle au classique.

P.S. avec AFP