BFM Business

Pourquoi Steve Ballmer a quitté Microsoft

Steve Ballmer est désormais le patron de la franchise des Los Angeles Clippers

Steve Ballmer est désormais le patron de la franchise des Los Angeles Clippers - Frederic J.Brown

L’ancien PDG du groupe américain a indiqué, dans un entretien à Vanity Fair, que ses relations très tendues avec Bill Gates avaient notamment contribué à son départ.

On en sait un peu plus sur les raisons qui ont poussé Steve Ballmer à quitter Microsoft. Selon un long portrait publié dans Vanity Fair, c'est un désaccord avec Bill Gates autour du rachat de Nokia l'an dernier qui aurait motivé le départ du PDG. Et les relations entre les deux hommes sont devenues très compliquées.

Bill Gates, le fondateur, la figure tutélaire de Microsoft et Steve Ballmer, le VRP gouailleur - et accessoirement son témoin de mariage- ne se parlent plus. Deux amis de longue date que des divergences stratégiques ont poussé à l'affrontement.

Au coeur de la dispute, le rachat de Nokia, une idée de Steve Ballmer. En juin 2013, il est sûr de son coup. Pourtant, l'idée est retoquée par le conseil d'administration de Microsoft, dont Bill Gates. Une trahison que Ballmer ne lui pardonne pas.

Ballmer ne se sentait pas vraiment PDG

Il met alors sa démission dans la balance. Finalement, le deal aura bien lieu, mais Steve Ballmer préférera quand même laisser sa place. En réalité, les relations entre les deux hommes se seraient refroidies au fil des années, d'abord en raison de la toute-puissance de Bill Gates.

Steve Ballmer explique que, même PDG, il ne s’est jamais senti vraiment à la tête de Microsoft avant 2008, date à laquelle Bill Gates a réellement quitté l'entreprise. Les échecs stratégiques de Steve Ballmer n'ont probablement rien arrangé : le fiasco Windows Vista et le virage raté du mobile. L'ex patron assume être passé complétement à côté de cette révolution. Une erreur que le groupe continue à payer aujourd'hui.

Anthony Morel