BFM Business

Pierre Louette (Orange): "Free fait de la provocation"

Pierre Louette était l'invité de BFM Business ce vendredi 29 novembre

Pierre Louette était l'invité de BFM Business ce vendredi 29 novembre - -

Pierre Louette, président de la Fédération française des Télécoms et directeur général adjoint d'Orange était l'invité de BFM Business ce vendredi 29 novembre. Il est revenu, entre autres, sur l'affaire Tapie, et sur les annonces de Free sur la 4G.

"L'affaire Tapie ne déstabilise en rien Orange". Pierre Louette, président de la Fédération française des Télécoms et directeur général adjoint d'Orange est revenu, ce vendredi 29 novembre sur BFM Business, sur les problèmes de Stéphane Richard. Selon lui, "c'est une affaire qui ne regarde pas Orange, seulement son président. Chez Orange, tout le personnel veut que Stéphane continue et renouvelle son mandat en mai".

Le PDG d'Orange devra se pérsenter devant la Cour de discipline budgétaire et financière (CDBF), une juridiction associée à la Cour des comptes, dans le cadre de l'affaire Tapie, en janvier ou février. Le dirigeant fait parallèlement l'objet d'une mise en examen dans le cadre d'une enquête judiciaire et sera réentendu le 6 décembre.

Free concurrence

Mais Pierre Louette est revenu sur les annonces de Free concernant la 4G. "Free veut casser les prix dans la 4G, les diviser par deux. Nous avons pris cela comme de la provocation. Diviser les prix de quelque chose qu'on n'a pas, c'est diviser l'invisible, l'inexistant. Aujourd'hui free n'a pas de 4G. Nous pensons que c'est une boutade".

Pour Pierre Louette, il est important qu'Orange continue de construire l'avenir, d'investir. Le groupe a déjà investi 7,3 milliards en 2012 et fait de même en 2013, même si "cela a été une année très dure".

Selon lui, le contexte européen et français est "difficile et hyper concurrentiel". Mais il insiste, "il y a un effet d'entrainement évident. Quand il y a de la vitesse, les gens téléchargent plus, utilise plus internet. La technologie crée l'envie".

BFM Business.com