BFM Business

Numériser les services RH pour les rendre plus efficaces et moins coûteux

Le service des ressources humaines de Canal+ a réduit de 60% sa consommation de papier depuis la mise en place de l’outil de gestion RH Peopledoc.

Le service des ressources humaines de Canal+ a réduit de 60% sa consommation de papier depuis la mise en place de l’outil de gestion RH Peopledoc. - Pixabay

"Le papier est encore largement utilisé par les entreprises pour piloter leurs ressources humaines. Pourtant des logiciels dédiés permettent d’automatiser certaines tâches et de faire des économies."

La dématérialisation par défaut des fiches de paie figure parmi les mesures du projet de loi de réforme du code du travail, porté par la ministre du Travail Myriam El Khomri. Si le projet est adopté, il s’agira de généraliser auprès de toutes les entreprises une pratique qu’elles peuvent déjà mettre en place depuis 2009, sous réserve qu’elles aient obtenu l’accord préalable de leurs salariés.

La réduction des coûts liés à l’édition et à l’envoi des bulletins au format papier et un allègement de leur gestion sont les principaux bénéfices que les entreprises peuvent tirer de cette numérisation. Les salariés, quant à eux, retrouvent leurs fiches de paie dans un coffre-fort électronique personnel et sécurisé dont ils ont, avec l’employeur, un accès exclusif.

Simplifier les processus et limiter les erreurs

La gestion de la demande des congés tire également profit de la numérisation des processus RH. En effet, entre les congés payés, les RTT, les jours de fractionnement, les congés pour événements familiaux ou encore les jours de récupération, les différentes strates de validation et les multiples saisies informatiques (service, RH voire comptabilité), le processus est une veritable usine à gaz.

En basculant vers un logiciel de gestion des congés, le salarié connait en temps réel son solde de congés et saisit lui-même, une seule fois, sa demande dans le système. Ainsi les facteurs du groupe La Poste sont équipés d’un smartphone à partir duquel, en plus de gérer leurs tournées, ils saisissent leurs demandes de congés depuis une application mobile. Le circuit de validation est alors totalement automatisé laissant peu de place aux erreurs. De plus, les données sont automatiques digérées par les logiciels s’alimentant de ces données (paie, planning…).

Le big data en aide aux ressources humaines

Enfin, des outils du big data permettent aux RH d’administrer avec plus de précision le personnel. En récoltant et en exploitant les informations concernant les salariés et candidats, elles sont par exemple en mesure de réduire le turnover, d’anticiper certains besoins en compétences, dénicher les meilleurs profils à recruter ou encore de proposer les formations les plus adaptées.

Retrouvez notre dossier spécial :

La vie connectée en entreprise

Eddye Dibar