BFM Business

Microsoft va tailler dans les effectifs de Nokia

Microsoft va supprimer des postes chez Nokia, qu'il a acquis en avril 2014.

Microsoft va supprimer des postes chez Nokia, qu'il a acquis en avril 2014. - -

Le géant américain des logiciels s'apprête à réduire drastiquement le nombre de salariés de Nokia, la marque qu'il a acquis en avril. Au moins un millier d'emplois serait sur la sellette.

Licenciements massifs en vue chez Microsoft. Selon la presse américaine, le géant des logiciels pourrait annoncer dès cette semaine plusieurs milliers de suppressions de postes. Ses plus importantes en cinq ans. Selon un quotidien finlandais, le Helsingin Sanomat de ce mercredi 16 juillet, 1.000 emplois seraient concernés dans le pays.

Une restructuration à mettre sur le compte de l'intégration des smartphones Nokia en avril. En rachetant le groupe finlandais, Microsoft a récupéré des téléphones, des technologies, des brevets, et aussi 30.000 employés supplémentaires.

La marque de téléphonie compte en effet 25.000 employés, dont 4.700 en Finlande. Ce qui a porté les effectifs de la firme américaine à plus de 127.000 salariés. Nettement plus qu'Apple et Google.

Un changement de culture

Bon nombre de ces emplois font redondance, d'où la nécessité de cette cure d'amaigrissement, qui pourrait être, selon l'agence Bloomberg, la plus importante de l'histoire de Microsoft.

Cette réduction d'effectifs devrait lui permettre d'atteindre ses objectifs de réduction de coût annoncés lors du rachat des actifs du finlandais.

Il y a une semaine, Satya Nadella, le directeur général, a présenté sa vision pour le groupe. Dans un mémo adressé à ses salariés, le nouveau dirigeant a promis un changement de culture. Il a assuré que des traditions allaient être remises en cause en interne pour renouer avec l'innovation. Avec un accent mis tout particulièrement sur le mobile et le cloud.

Sabrina Quagliozzi correspondante à New York avec Reuters