BFM Business

Microsoft remplace Hotmail par Outlook.com

La nouvelle interface du service de messagerie de Microsoft, tirée d'une présentation vidéo.

La nouvelle interface du service de messagerie de Microsoft, tirée d'une présentation vidéo. - -

Le géant américain de l’informatique met fin à l'un des plus anciens services de messagerie. En remplacement, Microsoft propose Outlook.com, une boîte mail optimisée pour les mobiles et tablettes, très tournée vers les réseaux sociaux.

Microsoft tue Hotmail. Le groupe a annoncé mardi 31 juillet qu'il allait remplacer sa célèbre messagerie par un nouveau service, Outlook.com.

De quoi tirer une petite larme de nostalgie à tous les vétérans du Web. Pour beaucoup d’internautes, Hotmail a été la première adresse de courrier électronique, dans laquelle s'accumulent les courriers indésirables et les newsletters de sites qui n'ont pas été consulté depuis dix ans.

Le service a été créé en 1996. A l'époque, il permettait de stocker deux mégaoctets de courrier. Aujourd'hui, cela ne suffirait même pas à stocker un morceau de musique ou même la plupart des photos numériques.

Au fil des années, Hotmail a conquis 320 millions d'utilisateurs. Mais Microsoft dresse le constat suivant: depuis des années, mise à part la capacité de stockage justement, peu de choses ont changé dans le domaine des boîtes mail.

Une interface revue en profondeur pour utiliser le service via les smartphones

Avec Outlook.com, le groupe donne un bon coup de bistouri à son service de messagerie. L'interface est simplifiée, optimisée pour les tablettes et les smartphones. Surtout, elle donne la possibilité d'intégrer, au sein de sa boîte mail, les réseaux sociaux. Outlook.com permet ainsi d'avoir accès directement aux mises à jour des profils Facebook de vos amis, ou encore à leurs derniers tweets.

Le changement de nom dénote lui aussi une volonté de rajeunir le groupe: peut-être la marque Hotmail était-elle devenue trop poussiéreuse.

Anthony Morel