BFM Business

Michel Combes: "Alcatel-Lucent doit reprendre l'initative dans les secteurs de croissance"

Michel Combes doit permettre à Alcatel-Lucent de sortir la tête de l'eau.

Michel Combes doit permettre à Alcatel-Lucent de sortir la tête de l'eau. - -

Le directeur général d'Alcatel-Lucent était l'invité de BFM Business, ce mercredi 19 juin. Il a précisé le plan stratégique 2013-2015 de son entreprise, qui est sa dernière chance de survie.

C'est le jour J pour Michel Combes. Le nouveau directeur général d'Alcatel-Lucent, qui a remplacé Ben Vervwayeen en février, va dévoiler son plan stratégique 2013-2015 baptisé "Shift", qui vise à redresser l'équipementer télécom (1,3 milliard de pertes en 2012). Un plan qui convainc les investisseurs puisque le titre Alcatel-Lucent a bondi de plus de 6% à la Bourse de Paris, peu après l'ouverture.

Invité dans l'émission Good Morning Business, ce même jour, Michel Combes a affirmé qu' "aujourd'hui l'entreprise aborde un virage stratégique. Alcatel-Lucent doit faire des choix dans une compétition mondiale féroce (...) pour reprendre l'initative dans les secteurs de croissance".

Ce qui impose à Alcatel-Lucent d'abandonner son statut d'équipementier télécom universel. "Il faut tourner cette page. Nous avons retenu deux segments, le premier est les réseaux IP (les équipements qui permettent de véhiculer le transport de trafic internet dans le monde)", précise Michel Combes. Cette activité doit représenter, au terme du plan stratégique 2015, 65% de l'activité d'Alcatel-Lucent.

"L' autre point c'est l'accès très haut débit, comme la 4G, mais aussi l'accès très haut débit fixe, comme la fibre optique", a poursuivi Michel Combes.

Améliorer la marge opérationnelle

Alcatel-Lucent compte consacrer 90% de ses investissements en R&D dans ces deux activités, contre 65% actuellement. "Bien entendu, ceci signifie que nous diminuerons nos efforts sur les techologies dites 'déclinantes'", a ajouté Michel Combes.

Le groupe compte générer une croissance de plus de 15% sur ces deux segments qu'il dénomme "Coeur de réseau". 7 milliards d'euros de revenus devront ainsi être dégagés en 2015, contre 6,1 milliards en 2012.

Michel Combes a également indiqué qu'il compte renforcer la coopération avec ses clients sur l'innovation. "Pour que nos produits soient pertinents encore faut-il que nous les définissions avec nos clients", a expliqué Michel Combes. Ce dernier a indiqué vouloir renforcer en premier lieu la coopération avec Orange, mais aussi avec les grands opérateurs américains comme Verizon.

Surtout le groupe vise une nette augmentation de sa marge opérationnelle (résultat d'exploitation rapporté au chiffre d'affaires), qui devra passer de 2,4% en 2012 à 12,5% en 2015.

Un rééchelonnement de la dette

Des cessions d'actifs d'un milliard d'euros sont prévues, de même qu'une réduction de la structure de coûts pour un miliard d'euros,"via une réduction des coûts administratifs et commerciaux, un recentrage de la R&D et une amélioration de l’efficacité opérationnelle".

Interrogé sur le prix, en terme d'effectifs, de ces réductions de coûts, Michel Combes s'en est remis au dialogue social."Je réserve la discussion sociale aux partenaires sociaux, dans un premier temps. Nous travaillerons avec les représentants syndicaux pour voir comment et de quelle manière nous abaisserons la structure de coûts de l'entreprise".

L'entreprise va également revoir sa structure financière, en augmentant la maturité de 2 milliards d'euros de dette. En trois ans, la société compte aussi réduire de 2 milliards son endettement.

A LIRE AUSSI:

>> Alcatel-Lucent: les 100 jours de Michel Combes

>> Alcatel-Lucent: le nouveau patron gagnera jusqu'à 3,6 millions d'euros par an

>> Alcatel Lucent, se sépare de son patron

Julien Marion