BFM Business

Les problèmes techniques s'accumulent pour l'Apple Watch

Les délais de livraison à rallonge de l'Apple Watch seraient plus dus à des problèmes techniques qu'à la forte demande.

Les délais de livraison à rallonge de l'Apple Watch seraient plus dus à des problèmes techniques qu'à la forte demande. - GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP David Macnew

Un petit composant défectueux serait la cause des retards dans la livraison de l'Apple Watch. Il s'ajoute au problème que la montre rencontrerait sur certains poignets tatoués...

L'Apple Watch, déjà rare, réserve sont lot de petites mauvaises surprises à Apple et aux consommateurs qui l'ont commandée. Rien de grave mais l'accumulation de pépins techniques pourrait gêner ce qui s'annonçait comme un succès commercial quasi certain. 

Certains consommateurs qui ont pu l'avoir en main à partir du 24 avril, date officielle de sa disponibilité commerciale, ont constaté, s'ils avaient un tatouage au poignet, des dysfonctionnements désagréables. En effet, selon les premières constations effectuées, tatouage et Apple Watch ne font pas bon ménage.

Les multiples capteurs dont la montre est bardée seraient perturbés par l'encre de couleur incrustée dans la peau, provoquant son arrêt intempestif ou l'interruption de l'affichage des notifications ou alertes.

Le "vibreur" de la montre est le maillon faible

Plus embêtant pour Apple : une partie de ceux qui ont pré-commandé leur montre et l'ont pas encore reçue, risquent d'attendre plus longtemps que prévu. Ce retard, selon le Wall Street Journal, proviendrait d'un composant défectueux de la montre.

Selon le quotidien américain, Apple aurait découvert que le composant qui sert de vibreur "silencieux" à sa montre pour signaler les notifications, tomberait en panne. Cet élément utilise une technologie nouvelle conçue pour l'Apple Watch afin de signaler des alertes, le plus discrètement possible, à son porteur.

En fait, seule une partie des montres connectées produites serait affectée. En effet, c'est l'une des deux sources industrielles retenues par Apple pour sa production, qui est concernée. La firme chinoise AAC Technology serait en cause. L'autre fournisseur, le japonais Nidec Corp, livre des composants ne présentant aucun problème de fonctionnement.

Apple a repoussé en juin et juillet 2015, certaines livraisons

Néanmoins, même s'il devrait être résolu rapidement, ce gros pépin technique expliquerait, a posteriori, les difficultés rencontrées par Apple pour livrer rapidement les pré-commandes, qui ont allègrement dépassé le million. 

Dès le début du démarrage des pré-commandes, le 10 avril 2015, les fans avaient vite déchanté à la vue des délais de livraison qui étaient affichés : 4 à 6 semaines pour la Watch classique, courant juin pour la Watch Sport et courant juillet pour la luxueuse Watch Edition.

Nul doute qu'Apple règlera rapidement les dysfonctionnements de sa montre, car, vu son prix élevé, les utilisateurs ne lui feront pas de cadeau !

Frédéric Bergé