BFM Business

Les passagers des taxis autonomes Google s'assureront "à la demande"

En 2018, Waymo, la filiale de Google,  expérimentera aux États-Unis un service commercial de taxis autonomes en ville, près de Phoenix dans l'Arizona.

En 2018, Waymo, la filiale de Google, expérimentera aux États-Unis un service commercial de taxis autonomes en ville, près de Phoenix dans l'Arizona. - -

Waymo, filiale de Google dans les voitures autonomes, s'allie à une start-up de l'assurance pour proposer un contrat qu'activeront à la demande les passagers de ses taxis sans chauffeur testés aux États-Unis en 2018.

L'arrivée de la voiture autonome (sans chauffeur) sur les routes condamne l'assurance à se réinventer et à adapter ses formules contractuelles. Anticipant ces bouleversement, Waymo (filiale de Google via Alphabet, spécialisée dans la voitures autonome) et Trov, une start-up de l'assurance, s'allient pour couvrir par contrat les passagers le temps d'un trajet.

Google proposera une offre personnalisée aux utilisateurs de ses véhicules qui rouleront sans chauffeur dans le cadre d'un service commercial de taxis autonomes testé en 2018 dans la région de Phoenix en Arizona (États-Unis).

L'originalité de la formule contractuelle tient au principe d'une couverture assurantielle à la demande. Le passager pourra activer l'assurance depuis une appli mobile sur son smartphone en montant à bord du véhicule. Il la désactivera en quittant le taxi autonome, une fois le trajet effectué.

"L'assurance couvrira plusieurs risques pour les passagers pendant la durée de chaque voyage, y compris les biens perdus, des indemnités en cas d'interruption du voyage et le remboursement des frais médicaux" expliquent les deux partenaires. Ce contrat bénéficie de la caution et de la garantie de Munich Re, le puissant réassureur allemand, qui avait participé à une levée de fonds de 97 millions de dollars, au profit de Trov, en avril 2017.

Créée en 2012, l'assureur choisi par la filiale de Google, fait partie des "assurtech" ("insurtech", en anglais), ces courtiers de nouvelle génération qui misent sur les technologies pour réinventer le monde de l'assurance. En l'occurrence, Trov s'était spécialisé jusqu'à présent dans l'assurance de biens, à la demande. Outre les États-Unis, Trov est actif au Royaume-Uni en partenariat avec Axa et en Australie, avec l'assureur Suncorp.

Le partenariat conclu par Google confirme qu'assureurs et constructeurs vont devoir coopérer dès aujourd'hui, à la façon d'assurer ces véhicules autonomes qui ne sont plus du futur, mais d'aujourd'hui.

Frédéric Bergé