BFM Business

Les cartes virtuelles, l'avenir du jeu?

Les cartes virtuelles sont en train de remplacer les traditionnelles versions cartonnées.

Les cartes virtuelles sont en train de remplacer les traditionnelles versions cartonnées. - -

Une des grandes tendances du moment dans l'univers du jeu pour enfant: les cartes virtuelles, qui remplacent les Panini et Pokemon cartonnés des dernières décennies, à l'image de celles d'Hearthstone.

Si vous avez des enfants, vous allez forcément entendre parler de ce jeu vidéo. Il s'appelle Hearthstone et vient de sortir sur iPad. Le principe: un jeu de cartes qu'on collectionne et avec lesquelles on joue contre des adversaires. Mais des cartes virtuelles. Ce genre de jeu constitue l'une des grandes tendances du moment.

On les connaissait en version cartonnées, pour la cour de récré. C'était les fameuses cartes Pokemon ou Yu Gi Oh, auxquels vos enfants jouent en suivant des règles où vous ne comprenez rien. Mais leurs classeurs remplis de bouts de carton patiemment amassés pourraient bien être remplacés par la tablette et le PC.

Plus addictif qu'Angry Birds et Candy Crush réunis

Les jeux s'appellent Magic: l'Assemblée, Shadow Era ou encore Duels of Champions. Au lieu d'acheter des cartes physiques en magasin, vous achetez des paquets virtuels qui s'ouvrent à l'écran. Avec un peu de chance vous obtiendrez une carte rare, monstre puissant ou sort destructeur, qui vous permettront d'écraser vos adversaires dans vos futures parties en ligne.

Dernier-né du secteur et blockbuster annoncé, Hearthstone. Ses règles simples et ses parties qui durent entre 5 et 10 minutes le rendent plus addictif qu'Angry Birds et Candy Crush réunis.

D'autant qu'un joueur suffisamment patient et habile peut ne jamais dépenser un centime, ce qui n'est pas toujours le cas. Dans d'autres jeux, la loi de l'offre et de la demande joue à plein, et les plus rares de ces cartes virtuelles s'échangent pour plus de 100 euros pièce, bien réels.

Anthony Morel