BFM Business

Le Parlement européen veut que Google se scinde en deux

Le Parlement européen prépare une motion pour forcer le géant Google à se scinder en deux pour atténuer sa domination.

Le Parlement européen prépare une motion pour forcer le géant Google à se scinder en deux pour atténuer sa domination. - Carlos-Luna- Flickr-CC

Les eurodéputés prépareraient un appel à Google à se scinder en deux: ses activités moteur de recherche d'un côté, et tout le reste d'un autre, selon le Financial Times ce 21 novembre.

Le Parlement européen prépare un appel à la scission de Google. C'est l'information étonnante que relaie le Financial Times ce 21 novembre, qui qualifie cette initiative d'"agressions parmi les plus effrontées jusqu'ici sur la puissance du groupe".

Les eurodéputés s'apprêteraient à soumettre au vote une motion pour réclamer au géant de l'internet de séparer ses services de recherche de ses autres activités.

Une solution à la domination de Google

Les régulateurs européens s'inquiètent de la domination du groupe américain et d'autres sociétés américaines sur internet et cherchent des manières de limiter le pouvoir prêté à Google. Un appel à la scission serait la proposition la plus radicale.

"La dissociation des moteurs de recherche des autres services commerciaux" devrait être considérée comme une solution à la domination de Google, écrit le quotidien économique, qui reprend les termes contenus dans le projet de motion.

Le Parlement n'a pas les moyens de forcer Google à se plier à cette demande, mais il pourrait influencer la Commission, qui, elle, peut mettre des bâtons dans les roues du géant de l'internet via la création d'une loi. Cette motion serait alors un moyen de remettre de la pression sur Bruxelles pour adopter une ligne plus dure vis-à-vis de Google.

Les politiciens allemands virulents envers Google

Une telle motion, qui recueille selon le FT le soutien de deux grands groupes au Parlement, aurait des chances d'être voté, notamment du fait que les politiciens allemands se sont "retournés contre Google cette année".

Le journal liste ainsi les critiques virulentes et les propositions chocs du Commissaire européen au numérique, l'Allemand Günther Oettinger, qui a proposé récemment de prélever Google pour tout affichage de matériel protégé par copyright, de le forcer à afficher des résultats de recherche neutre, et exprimé des réserves sur son logiciel pour rendre les voitures capables de se conduire seules. 

Google fait l'objet d'une enquête pour abus de position dominante depuis cinq ans en Europe. La justice européenne soupçonne le géant de mettre en avant, dans les résultats des recherches, ses propres services, avec un impact non négligeables sur les revenus de ses concurrents. Selon le FT, le texte final de cette motion devrait être rédigé lundi et être soumis au vote des eurodéputés jeudi.

>> A LIRE AUSSI - Le Parlement européen souhaite couper Google de son moteur de recherche

N.G.