BFM Business

le DSI reste une pièce maîtresse dans le stratégie cloud des entreprises

Georges Epinette, Vice-Président du Cigref, a annoncé que cette association des patrons informatiques des grandes entreprises françaises publiera le 7 octobre prochain, un rapport sur les contraintes et les facteurs de succès du cloud.

Georges Epinette, Vice-Président du Cigref, a annoncé que cette association des patrons informatiques des grandes entreprises françaises publiera le 7 octobre prochain, un rapport sur les contraintes et les facteurs de succès du cloud. - BFM Business

Le Vice-Président du Cigref a souligné dans l’émission 01Business Forum, le rôle clé du DSI lorsqu'il s'agit de passer au cloud. Ce dirigeant doit faire le lien entre les besoins exprimés par les directions métiers et l'indispensable urbanisation des infrastructures informatiques de l'entreprise.

Interrogé sur les facteurs du succès de l’adoption de services cloud, Georges Epinette, Vice-Président du Cigref (association rassemblant les 140 DSI des plus grandes entreprises françaises), et ancien DSI du Groupement des Mousquetaires a insisté sur le rôle toujours clé des patrons informatiques dans le cadre du développement du cloud au sein des entrperises.

"Il y a un rôle d’urbanisation, d’approche sur les données, qui fait que le DSI reste une pièce maîtresse de la politique de cloud". Ses compétences techniques prennent en effet toute leur importance lorsqu’il s’agit de s’assurer de l’interopérabilité des offres Saas souscrites par les différents métiers présents au sein d’une organisation.

Au micro de Frédéric Simottel dasn l'émission 01Business Forum l'Hebdo diffusée chaque samedi à 19h sur BFM Business, Georges Epinette a également évoqué l'importance du DSI lorsqu'il s'agit de travailler sur la négociation juridique d’un contrat d’hébergement à distance. 

Le DSI est au coeur de la négociation avec les prestataires de cloud

Habitué à négocier ses différentes prestations de service, le DSI est presque le seul dans l'entreprise à avoir conscience des contraintes techniques qu'entraîne le passage au cloud; il sera notamment plus vigilent quant aux garanties de transférabilité et de réversibilité. "Il faut savoir comment on va gérer la sécurité. Il faut aussi se dire qu'aller vers le cloud n'est pas un voyage sans retour".

Pour le Vice-Président du Cigref, le cloud "bouleverse les modes de fonctionnement de l’entreprise et impose de nouvelles compétences et de nouvelles approches pour la DSI". Autant de sujets qui figureront au sommaire d'un rapport du CIGREF qui sera publié le 7 octobre prochain et dont 01Business Forum se fera l'écho dans ce même rendez vous "le cloud simplement".

Adeline Raynal