BFM Business

Le coût de la protection de Mark Zuckerberg presque aussi élevée qu'un président français

-

- - WIN MCNAMEE / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Facebook a augmenté de 50% les dépenses de protection de son président qui atteignent désormais 7,3 millions de dollars par an. Plus très loin des sommes consacrées à la protection d'un chef d'Etat comme la France.

Mark Zuckerberg est-il aussi important qu'un chef d'Etat? Si l'on en juge les moyens déployés pour protéger sa personne, on serait tenté de le penser. Selon un document transmis par Facebook à la SEC (le gendarme américain de la Bourse), la société aurait dépensé 7,3 millions de dollars pour protéger son Pdg et fondateur. 

Le réseau social consacrait déjà des sommes colossales à la protection de Mark Zuckerberg, mais le budget a encore flambé en 2017. L'an passé Facebook a dépensé 50% de plus que l'année précédente du fait de "menaces spécifiques pour sa sécurité", explique l'entreprise sans en préciser la nature. Mais le patron du premier réseau social a fait plusieurs fois l'objet de menace, notamment par Deash en 2016 suite à la suppression de milliers de comptes suspectés d'être liées au terrorisme.

Il faut dire que le patron de Facebook est plus que le patron d'une grande entreprise. Jeune, riche et surtout célèbre, Mark Zuckerberg, à qui l'on prête des ambitions politiques, est une des personnalités les plus médiatisées de la planète. Une pression médiatique qui s'est accentuée ces derniers mois avec les affaires entourant Facebook. Ainsi, alors que l'entreprise avait consacré 12,5 millions de dollars entre 2013 et 2015 pour assurer la protection de son patron, cette somme est passée à 20 millions de dollars entre 2015 et 2017.

La protection de Tim Cook, 32 fois moins coûteuse

C'est une équipe de plusieurs dizaines de personnes qui assure la sécurité du patron de Facebook chapeautée par un ancien agent des services secrets américains qui émargerait selon Bloomberg à plus de 200.000 dollars par an.

Une protection bien plus coûteuse que celle d'autres grands patrons américains. A titre de comparaison, Apple a dépensé 224.000 dollars pour protéger Tim Cook (32 fois moins que pour Zuckerberg) en 2017 et Amazon 1,6 million pour assurer la sécurité de Jeff Bezos (4,5 fois moins). 

Seuls des chefs d'Etat ont des niveaux de protection équivalents à celui de Mark Zuckerberg. Ainsi la France consacrait jusqu'en 2016 quelque 8 millions d'euros à la protection de François Hollande. Une somme revue à la hausse en 2017 puisque 3 millions d'euros supplémentaires ont été votées afin d'améliorer la sécurité des systèmes informatiques. En France c'est le groupe de sécurité du président de la République (GSPR) qui se charge de la protection du chef de l'Etat. 

Frédéric Bianchi
https://twitter.com/FredericBianchi Frédéric Bianchi Journaliste BFM Éco