BFM Business

La French Tech connecte les casques pour améliorer la sécurité des motards

La French Tech innove en connectant les casque de moto pour les transformer en objet connecté qui améliore la sécurité des pilotes.

La French Tech innove en connectant les casque de moto pour les transformer en objet connecté qui améliore la sécurité des pilotes. - Eye Lights

En attendant les motos connectées, des start-up ont décidé d'innover en transformant les casques. EyeLights en a fait un GPS et Cosmo Connected un feu-stop qui appelle les secours en cas de problème.

Les Français s’investissent dans le monde de la moto, mais pas seulement pour faire des road-trips ou pour customiser des vieilles machines. Cet univers attire de plus en plus de start-up qui innovent aussi bien que les entreprises américaines qui séduisent les passionnés du monde entier. Parmi elles, EyeLights ou Cosmo Connected qui malgré leurs noms très anglo-saxons, sont des éléments à part entière de la French Tech. 

Créée par Thomas de Saintignon et Romain Duflot, EyeLights a créé un dispositif qui transforme un casque de moto en GPS. Sans quitter des yeux la route, le pilote accédera aux informations sur les itinéraires qui s’afficheront sur la visière du casque, un peu comme la technologie qui équipe les pilotes de chasse.

Le système est connecté en Bluetooth à une appli de géolocalisation installée sur un smartphone. Avant d’enfourcher son deux-roues, le pilote programme son parcours qui sera projeté dans son champ de vision via un boîtier installé dans le casque. Et pour parer au manque de réseau, les itinéraires peuvent être téléchargés. Pas besoin de tourner la tête pour savoir quelle route il faudra emprunter pour se rendre à destination, d’autant plus que les informations seront non seulement visuelles, mais également audibles. Cette fonction vocale permet également d’écouter de la musique et sert aussi de kit mains libres pour recevoir ou émettre des appels.

Un casque connecté qui réagit à la décélération

L’innovation de Cosmo Connected vise aussi à améliorer la sécurité des motards. Il s’agit d’un feu connecté qui s’installe à l’arrière du casque et permet aux autres usagers de mieux voir les ralentissements. Ce dispositif connecté à la décélération est à la fois un feu-stop, un feu de position, mais aussi une alarme qui, grâce à une appli, enverra aux secours une alerte géolocalisée en cas de problème, en moins de 3 minutes.

La start-up a été créée en 2015 par Frédéric Metge (CEO) et Romain Afflelou, président de Cosmo Connected. Ils viennent d’être rejoints par Philippe Monneret, multiple champion de moto (plus de 1000 podiums dont une victoire aux 24 heures du Mans moto et plusieurs en GP 350 et 500) et fondateur du centre de formation Easymonneret, qui a testé le dispositif à 362 km/h sur le circuit Paul Ricard. Car si le système est destiné aux motards et scootéristes de tous les jours, une version est en préparation pour équiper les pilotes professionnels lors des compétitions.

https://twitter.com/PascalSamama Pascal Samama Journaliste BFM Éco