BFM Business

La bataille pour acquérir Yahoo s'intensifie

Les investisseurs se bousculent au portillon pour racheter Yahoo, avec des offres très différentes (DR)

Les investisseurs se bousculent au portillon pour racheter Yahoo, avec des offres très différentes (DR) - -

Selon des informations de presse, Blackstone et Bain Capital prépareraient une offre qui valoriserait Yahoo à 25 milliards de dollars. Mais ils ne sont pas seuls sur les rangs.

Les investisseurs se bousculent au portillon, avec des offres très différentes. Certains veulent simplement prendre une participation minoritaire dans Yahoo, aux alentours de 20 %. Ce serait le cas de TPG Capital, un fonds d'investissement texan, ou encore d'un groupe d'investisseurs menés par Silverlake Partners, un autre fonds, allié dans cette affaire à Microsoft notamment.

700 millions d’utilisateurs

D'autres acheteurs potentiels sont beaucoup plus gourmands et se prépareraient carrément à reprendre l'ensemble de Yahoo. Ce serait le cas de Blackstone et Bain Capital, qui pourraient être alliés au Japonais Softbank et au Chinois Alibaba, dont Yahoo est le principal actionnaire.

Tout cela montre bien l'intérêt que continue à représenter Yahoo, un vétéran du web qui a encore de beaux atouts à faire valoir. Notamment un portail d'informations gigantesque et 700 millions d'utilisateurs.

Une belle bataille en perspective, et une sorte de deuxième chance pour les actionnaires, qui doivent toujours avoir en travers de la gorge ce qui s'est passé en 2008 : à l'époque, Yahoo avait refusé une offre de Microsoft à plus de 44 milliards de dollars.

Anthony Morel