BFM Business

Intel se lance dans le mobile avec Samsung

Intel aurait été choisi pour construire la puce du Galaxy Tab 3 10.1.

Intel aurait été choisi pour construire la puce du Galaxy Tab 3 10.1. - -

Le géant des microprocesseurs, qui cherche un relais de croissance face au ralentissement des ventes de PC, aurait été choisi par Samsung pour construire la puce de son future smartphone.

Intel fait une percée dans le mobile ! Selon Reuters, le fabricant de microprocesseurs a été sélectionné par Samsung pour sa prochaine tablette haut de gamme. Une de ses puces équipera la Galaxy Tab 3 10.1. Ni Intel, ni Samsung ne confirmaient samedi 1er juin.

Si la rumeur se confirmait, ce serait une bonne nouvelle pour Intel. Le vétéran des puces se cherche une nouvelle jeunesse dans le mobile. Le groupe, qui cherche à rester dans la course dans un marché qui délaisse les PC pour les mobiles, ferait ainsi un premier pas vers une réorientation majeure.

Des microprocesseurs moins énergivores

Le défi est là: Intel équipe 80% des ordinateurs vendus dans le monde, mais seulement un smartphone sur cent. Le marché est dominé par des concurrents directs comme Qualcomm, ARM. Sans compter les fabricants de smartphones, comme Samsung, qui conçoit ses propres puces. Bref, peu d'espace pour le promoteur du "intel inside".

Mais cette perspective de collaboration avec Samsung est bien le déclencheur qu’Intel attendait. Depuis deux semaines, le nouveau patron du groupe multiplie les déclarations volontaristes. Intel a raté la course au mobile mais rien n'est joué...voilà le message!

Depuis, les paroles ont été suivies d’actes. Intel a dévoilé jeudi 30 mai une nouvelle puce pour l’informatique mobile. Le groupe mise sur des microprocesseurs moins gourmands en énergie, mais tout aussi performants. Un argument de poids pour les fabricants de mobile. Reste maintenant à transformer l'essai.

Aurélie Boris correspondante à New York