BFM Business

Facebook s'attaque de front à LinkedIn sur les offres d'emploi

Facebook est un réseau social qui prétend devenir une plate-forme internet généraliste concurrençant à la fois ebay, Amazon ou maintenant LinkedIn, pour le recrutement.

Facebook est un réseau social qui prétend devenir une plate-forme internet généraliste concurrençant à la fois ebay, Amazon ou maintenant LinkedIn, pour le recrutement. - Josh Edelson-AFP

Le réseau social permet aux employeurs de mettre en ligne leurs offres d'emploi. Avec cette source potentielle de revenus, Facebook, fort de 1,79 milliard d'utilisateurs, concurrence les sites Internet d'emploi et LinkedIn.

Les ambitions de Facebook en dehors de son terrain de jeu habituel, sont sans limite. Après le lancement d'une place de marché en ligne concurrençant eBay et Le Bon Coin, le numéro un mondial des réseaux sociaux s'attaque au recrutement sur Internet. Sur ce marché sont actifs les sites d'emploi et les réseaux sociaux professionnels comme LinkedIn et ses 433 millions de membres, racheté par Microsoft mi-2016.

Facebook compte tirer parti de sa position unique de plate-forme d'intermédiation entre les entreprises présentes avec leurs pages promotionnelles et le vivier immense de compétences incarnées par son 1,79 milliard de membres actifs.

Il teste actuellement aux États-Unis une nouvelle rubrique c'est à dire un onglet permettant aux entreprises de publier des offres d’emploi sur leurs pages Facebook où elles vantent leurs produits et services. L’onglet est réservé aux pages des employeurs, comme le montre (capture d'écran, ci-dessous) celle du site américain spécialisé TechCrunch, qui l'a vu apparaître sur son propre compte et en a révélé l'existence, dans la foulée.

-
- © L’onglet "Offres d’emploi" est accompagné sur la page Facebook d’une brève description : « Vous embauchez ? Postez une offre sur votre page". Source: TechCrunch

Ces offres d'emploi s’affichent sur l’onglet de la page, mais également sur le fil d’actualité des membres lorsqu’elles sont publiées. Et d’après le site spécialisé TechCrunch, les entreprises qui publieront des offres d’emploi auront même la possibilité de payer Facebook pour que ces offres aient plus de visibilité auprès des membres connectés. Une manière directe de rivaliser avec le modèle économique de certaines offres publicitaires que vend LinkedIn aux recruteurs.

Si un demandeur d'emploi est intéressé par une offre ainsi publiée, il n'aura à cliquer que sur un bouton pour envoyer en ligne sa candidature. Le candidat à l'emploi verra sa tâche facilitée car le formulaire lié à sa candidature reprendra des informations qu'il a renseignées sur son profil Facebook public. Sa candidature sera ensuite reçue sur la page de l’entreprise comme un courriel via la messagerie Messenger.

Frédéric Bergé
https://twitter.com/BergeFrederic Frédéric Bergé Journaliste BFM Éco