BFM Business

Des distributeurs de bitcoin à deux pas de Wall Street?

En octobre, un distributeur avait déjà été installé par Robocoin, au Canada.

En octobre, un distributeur avait déjà été installé par Robocoin, au Canada. - -

Lamassu, une entreprise qui fabrique des distributeurs de bitcoin au Portugal, a déjà reçu 120 commandes provenant de 25 pays différents. La monnaie décentralisée est acceptée par de plus en plus d'entreprises.

Le premier distributeur automatique de bitcoin à New York pourrait venir d'Europe. Lamassu, une entreprise fondée par des Américains mais qui fait fabriquer ses produits au Portugal, a lancé un modèle de distributeur de monnaie digitale.

Voici quelques jours, la presse newyorkaise révélait qu'un entrepreneur local avait acheté une de ces machines, qui valent 5.000 dollars. Si les autorités de l'Etat de New York lui donnent le feu vert, il pourra installer son distributeur à deux pas de Wall Street.

En octobre, Vancouver avait été la première ville à accueillir un distributeur créé par Robocoin, un rival de Lamassu. Dans les deux cas, le principe est simple: les utilisateurs déposent des billets dans la machine, téléchargent un QR code sur leur smartphone, et reçoivent directement leurs bitcoin dans des portefeuilles virtuels.

Zynga et Overstock: deux grands noms acceptent les bitcoin

L'utilité de ces distributeurs n'est pas flagrant, puisqu'ils permettent simplement aux utilisateurs d'éviter de passer par des plateformes d'échange sur internet. Mais cela révèle l'intérêt du grand public pour la monnaie numérique.

Depuis le début de l'année, deux grandes entreprises ont décidé d'accepter les bitcoin: le développeur du jeu Farmville, Zynga, et un des plus grands sites de vente américain, Overstock.com.

Ce dernier a commencé à accepter les bitcoin le 9 janvier. Ce jour-là, le site a annoncé que 130.000 dollars avaient été dépensés en utilisant la monnaie virtuelle sur le site.

Droit image: Konrad Förstner - Flickr - CC

Joseph Sotinel