BFM Business

Comment les pylônes électriques vont aider les opérateurs mobiles

La filiale de RTE, Arteria, et FPS Towers s'allient pour développer l’installation d’antennes-relais sur les pylônes des lignes à haute tension.

La filiale de RTE, Arteria, et FPS Towers s'allient pour développer l’installation d’antennes-relais sur les pylônes des lignes à haute tension. - Pascal Pavani-AFP

Les pylônes des lignes à haute tension de RTE vont accueillir des antennes d'opérateurs que la société FPS Towers leur louera. Une alliance gagnant-gagnant entre les réseaux électriques et ceux de téléphonie mobile.

Il n'y a pas que les châteaux d'eau que lorgnent les opérateurs de téléphonie mobile pour y percher leurs antennes. Les réseaux d'électricité et leurs lignes à haute tension sont, pour eux, tout autant dignes d'intérêt. C'est dans cette optique que la société française FPS Powers, déjà propriétaire de 2.500 pylônes, s'est rapprochée de RTE et de sa filiale Arteria. Cette dernière vend déjà de la fibre optique enroulée autour de ses lignes à haute tension pour que les opérateurs déploient leurs réseaux télécoms filaires.

L'alliance nouée vise à louer les pylônes électriques de la filiale d'EDF aux quatre opérateurs mobiles pour qu'ils y hébergent leurs antennes-relais. Leurs obligations de couverture géographique liées à l'attribution de nouvelles fréquences (la bande 700 MHz l'a été en 2015) les incitent à chercher de nouveaux points hauts pour absorber le trafic croissant sur leurs réseaux ou densifier leur couverture en zone rurale ou périurbaine.

Le contrat porte sur la commercialisation de 76.000 pylônes électriques

"Notre contrat de commercialisation porte sur un parc de 76.000 sur les 350.000 pylônes dont dispose au total RTE. C'est un énorme potentiel qui s'adresse à un marché important" explique Frédéric Zimer, président de FPS Towers qui ajoute que "le besoin est estimé à 20.000 nouveaux sites d'ici les 10 prochaines années pour les quatre opérateurs français Orange, SFR, Iliad et Bouygues Telecom".

Les conditions financières du contrat conclu entre les deux partenaires n'ont pas été communiquées. L'accord inclut un partage des revenus générés par les loyers qui peuvent varier de 10.000 à 20.000 euros par an.

Les antennes-relais d'opérateurs s'installent sur le pylône plusieurs mètres en-dessous de la ligne haute et très haute tension pour assurer une bonne cohabitation technique entre les télécoms et les lignes électriques. À charge ensuite pour FPS Powers d'installer les équipements télécoms connectés à l'antenne au pied du pylône. Environ 200 d'entre eux ont été déjà équipés d'antennes-relais d'opérateurs avant que le partenariat soit conclu avec FPS Powers. Cette dernière prévoit de réaliser plus de 70 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2016.

Frédéric Bergé
https://twitter.com/BergeFrederic Frédéric Bergé Journaliste BFM Éco