BFM Business

Comment HTC va permettre à Google d'affronter Apple et Samsung

En rachetant la division smartphones de HTC, Google compte devenir un acteur majeur de ce marché dans les cinq prochaines années.

En rachetant la division smartphones de HTC, Google compte devenir un acteur majeur de ce marché dans les cinq prochaines années. - Jason Kempin - AFP

Google vient de finaliser le rachat des activités smartphones de HTC pour 1,1 milliard de dollars. Le but clairement affiché est de devenir à moyen terme un acteur majeur du secteur face à Apple et Samsung, les deux leaders de ce marché.

Alors que chez Apple, pour la première fois, les ventes du dernier iPhone (le X) seraient décevantes selon des analystes américains, chez Google c'est une nouvelle aventure qui commence. Le groupe vient de confirmer le rachat du taïwanais HTC et compte devenir l’un des acteurs majeurs de l’industrie du smartphone avec le Pixel.

Ce smartphone sous Android commercialisé par Google et dont la fabrication est sous-traitée à HTC était jusque-là vendu très confidentiellement. En 2017, il a été distribué à 1,5 million d’exemplaires. Un score honorable mais qui ne fait pas encore le poids face à Samsung, qui vend plus de 300 millions de smartphones par an et Apple, qui malgré de légères baisses a vendu en 2016 plus de 215 millions d’iPhone. Les ventes de 2017 seront annoncées dans quelques jours.

Google se donne 5 ans pour devenir un acteur majeur

Réaliste, Google n’entrera évidemment pas dans le top 10 l’an prochain. En fait, le groupe se donne 5 ans pour y parvenir. C’est ce qu’a annoncé Rick Osterloh, vice-président hardware de Google, fin 2017 au site The Verge. Il confirmait son intention de sortir "d’un marché de niche", et annonçait qu'il comptait dans ce délai faire du Pixel "un produit de masse". 5 ans, c’est le temps qu'il a fallu à Nokia, leader mondial des téléphones mobiles, pour se faire dépasser par l’iPhone lancé en 2007.

La stratégie de la firme de Mountain View repose sur l’innovation et sur ses équipes californiennes, mais aussi sur 2000 ingénieurs basés à Tapei capables, comme le dernier smartphone HTC (Mate 9) l’a prouvé, de rivaliser en termes de performances avec l’iPhone X ou le Galaxy S8.

Le Pixel au cœur de l'écosystème de Google

L’arrivée de Google dans les smartphones était inévitable pour créer un écosystème complet autour de son système Android. En plus de ses services en ligne qui vont du moteur de recherche à YouTube en passant par le navigateur Chrome, le groupe est le leader de la distribution des applis mobiles avec son Play Store. Il dispose aussi d'une gamme de matériels: les enceintes intelligentes Google Home et les appareils domotiques de Nest (thermostats, caméras de surveillance). Comme Apple l’a fait avec l’iPhone, Google compte désormais mettre le Pixel au cœur de sa stratégie.

Reste que cette ambition soulève une question cruciale: comment va réagir Samsung face à ce nouveau concurrent de taille? Le groupe coréen qui domine le marché a permis à Google d’imposer Android face à l’iOS d’Apple. Va-t-il poursuivre ce partenariat qui lui a aussi permis de devenir ce qu’il est dans les smartphones, ou y mettre un terme en remplaçant Android par Tizen? Cet OS équipe déjà ses appareils connectés, mais tarde encore à être déployé sur l'ensemble de ses smartphones à cause d'imperfections relevées par des experts en sécurité.

https://twitter.com/PascalSamama Pascal Samama Journaliste BFM Éco