BFM Business

Cloud: SFR va racheter la totalité de Numergy

SFR veut "pérenniser une entreprise dans laquelle il est investi depuis son origine".

SFR veut "pérenniser une entreprise dans laquelle il est investi depuis son origine". - Philippe Huguen - AFP

L'opérateur télécoms a dévoilé un projet de rachat de Numergy, spécialisée dans le cloud computing, en se portant acquéreur des parts détenues par Atos et la Caisse des dépôts.

SFR a dévoilé mercredi un projet de rachat de Numergy, société spécialisée dans le "cloud computing", en se portant acquéreur des 33% détenus par la Caisse des dépôts et des 20% du capital possédés par Atos. "SFR pérennisera ainsi une entreprise dans laquelle il est investi depuis son origine", assure le communiqué.

Cet accord conclu avec l'État et Atos en vue du dépôt d'un plan de sauvegarde est soumis à un certain nombre de conditions, dont la consultation des instances représentatives du personnel de Numergy.

Cette société, qui devait bénéficier à l'origine d'un financement de 75 millions d'euros de l'État, a été lancée en septembre 2012 par Bull et SFR, rachetés ensuite respectivement par Atos et Numericable (Altice), dans le but de créer un "cloud" souverain français en réponse à l'affaire Prism.

Un chiffre d'affaires bien en deçà des attentes

Mais Numergy a très fortement déçu en enregistrant l'an passé un chiffre d'affaires inférieur à six millions d'euros, très loin de l'objectif de 400 millions d'euros de chiffre d'affaires d'ici 2016.

Le rachat total de Numergy par SFR "s'intègre à la stratégie Entreprise du groupe Altice dont l'une des priorités est de consolider l'ensemble de ses activités autour du "cloud", de l'"IOT" (internet des objets) et des services managés", indique le communiqué.

L'opérateur Orange a racheté en mars dernier à l'État et à Thales leurs parts dans Cloudwatt, l'autre acteur du "cloud" souverain créé à l'automne 2012. Celui-ci a connu de grosses difficultés après avoir également reçu plusieurs dizaines de millions d'euros de la part de la Caisse des dépôts.

Dassault Systèmes qui s'était retiré au dernier moment de Numergy au profit de Bull, semble obtenir un peu plus de succès avec sa filiale minoritaire Outscale, qui vise 12 millions d'euros de chiffre d'affaires cette année.

Y.D. avec AFP