BFM Business

Ces actionnaires qui vont toucher le jackpot avec Deezer

Selon Bloomberg, Deezer s'apprêterait à faire une levée de fonds qui le valoriserait 1 milliard d'euros.

Selon Bloomberg, Deezer s'apprêterait à faire une levée de fonds qui le valoriserait 1 milliard d'euros. - CC (Montage BFM Business)

Selon Bloomberg, le service de streaming musical français s'apprêterait à faire une levée de fonds qui le valoriserait un milliard d'euros, soit le triple de la valorisation de 2012.

Un milliard d'euros. Telle serait la valorisation record atteinte par Deezer. Selon Bloomberg, qui cite des sources proches de la société, le service de musique en ligne serait en recherche de fonds sur une telle valorisation. Cette levée s'effectuerait auprès de fonds privés ou par le biais d'une introduction en bourse. Une information que n'ont pas souhaité confirmer les porte-parole du groupe à l'agence américaine.

Jackpot pour Xavier Niel

Quoiqu'il en soit, une telle valorisation serait le triple de celle de 2012, lorsque le site avait réalisé une méga-levée de fonds de 104 millions d'euros auprès de Len Blavatnik, oligarque russe propriétaire de Warner Music, selon les informations récoltées par BFM Business (cf. ci-dessous)

Cette valorisation serait même mille fois plus élevée que celle 2007, où de premiers fonds avaient été levés auprès de business angels avisés comme Xavier Niel.

Le site, qui reste déficitaire (cf. ci-dessous), fourbit ses armes en vue de se renforcer sur le marché américain. Deezer, qui revendique plus de 6 millions d'abonnés payants dans le monde a ainsi racheté en début d'année le service Muve Music qui appartenait à une filiale de l'opérateur américain AT&T. 

Spotify vaudrait 8 fois plus

Si la levée de fonds se confirme, Deezer serait une des sociétés technologiques les plus valorisées de l'Hexagone. Mais sur ce secteur du streaming musical, il resterait encore loin derrière du leader mondial Spotify. Déjà bien implantée aux Etats-Unis, la société suédoise revendique 20 millions d'abonnés payants et 75 millions d'utilisateurs actifs (contre respectivement 6 et 16 millions pour le français). Spotify, surtout, serait valorisée 8,5 milliards de dollars depuis sa colossale levée de fonds en juin dernier de plus de 500 millions d'euros, indique la société dans son dernier rapport. 

Contactée, la porte-parole de Deezer n'a pas répondu.

Les résultats de Deezer (en millions d'euros)

Chiffre d'affaires
2013: 90,6   2014: 138 dont France: 74,4 1er semestre 2015: 87,9  

Résultat d'exploitation
2013: -21,6 2014: -22,6 1er semestre 2015: -11,5

Résultat net
2013: -22,5 2014: -23,3 1er semestre 2015: -11,2

NB: comptes de Blogmusik SAS, société opérant le service Deezer

Source: BFM Business

Répartition du capital de Deezer

En 2015
Acess Industries (Len Blavatnik): 32,6% Orange: 10,2% Actionnaires historiques: 57%

En 2012
Fondateurs (Jonathan Benassaya et Daniel Marhely): 29,1% Business angels (Xavier Niel et Thomas Ehrel): 9,66% Fonds d'investissement (DotCorp, CM-CIC, Idinvest): 50,23% Orange: 11%

En 2009
Jonathan Benassaya: 10% Daniel Marhely: 29% Xavier Niel: 10,3% Thomas Ehrel: 1,6% DotCorp: 26,2% CM-CIC et Idinvest: 22,8% 

Source: BFM Business

Levées de fonds réalisées par Deezer

2007
Levée de 15.000 euros à 2,6 euros par action. Levée de 250.000 euros auprès de business angels (Xavier Niel) à 9,46 euros par action, soit une valorisation post  monnaie de 1,25 million d'euros.

2008
Levée de 4,8 millions d'euros auprès de DotCorp Asset Management, fonds des frères Rosenblum, à 115 euros par action, soit une valorisation post monnaie de 20 millions d'euros.

2009
Levée de 6,5 millions d'euros auprès de CM-CIC Capital Privé et Idinvest (ex AGF Private Equity), à 111,73 euros par action, soit une valorisation post monnaie de 28 millions d'euros

2010
Orange apporte son service Wormee valorisé 5,6 millions d'euros, et est rémunéré avec des actions à 161,90 euros pièce, soit une valorisation post monnaie de 47 millions d'euros. L'opérateur téléphonique reçoit aussi des BSA (bons de souscription d'actions) à un prix d'exercice de 0,29 euro pièce.

2012
Levée de 79 millions d'euros auprès d'Access Industries (fonds de Len Blavatnik) à 703,32 euros par action, soit une valorisation post monnaie de 290 millions d'euros. En parallèle, Access Industries rachète aussi des actions à 661,12 euros pièce aux anciens actionnaires (sauf Orange) pour 25 millions d'euros.  Orange exerce un quart de ses BSA.

Source: BFM Business

Frédéric Bianchi