BFM Business

Caisse d'Épargne lance à son tour une offre bancaire mobile low cost

Caisse d'Epargne se jette à son tour dans la bataille de la banque mobile et internet avec une offre facturée à deux euros par mois.

Caisse d'Epargne se jette à son tour dans la bataille de la banque mobile et internet avec une offre facturée à deux euros par mois. - PASCAL GUYOT-AFP

Après Orange Bank et avant la Banque Postale, Caisse d'Épargne (groupe BPCE) lance une offre bancaire associée à une appli mobile et à une carte Visa, qu'on active par Internet et qui est facturée 2 euros par mois.

Le groupe BPCE se jette à son tour dans la bataille des offres bancaires mobiles et internet à petit prix. Son offre 100% en ligne (qui ne passe pas par le relais d'une agence physique) est lancée par l'enseigne Caisse d’Épargne sur le marché de la banque en ligne à frais réduits où se côtoient déjà les start-up (Revolut, N26), les pure players (Orange Bank) et les acteurs adossés à une banque traditionnelle : Hello bank et Nickel (BNP Paribas), EKO (Crédit Agricole) ou Boursorama (Société Générale).

Disponible à partir du 17 septembre, et pour deux euros par mois, les clients de l'offre Enjoy disposeront d'un compte, d'une carte bancaire Visa Classic, d'une appli mobile et de l’accès à l’offre de Caisse d’Épargne en matière de crédit, d’épargne et d’assurance.

Le paiement sans contact avec Apple Pay et Paylib

Les conseillers bancaires seront accessibles uniquement par téléphone et par email. L'offre permettra aussi payer directement sans contact depuis leur smartphone avec Apple Pay, Paylib sans contact et Samsung Pay.

Une fois l’offre souscrite à distance, les clients peuvent visualiser en ligne la situation de leur compte en temps réel, réaliser des virements et ajouter de nouveaux bénéficiaires. Ils ont la possibilité d’activer à distance ou de désactiver des retraits et des paiements à l’étranger ou en ligne et de bloquer de manière temporaire leur carte en cas de perte ou de vol. La carte bancaire Visa Classic est à contrôle de solde avec la possibilité de personnaliser ses propres alertes SMS en cas de seuil de dépense franchi.

Frédéric Bergé