BFM Business

Apple ne veut plus "changer le monde", regrette son cofondateur

-

- - Josh Edelson - AFP

"Dans un échange avec des internautes, le co-fondateur d'Apple Steve Wozniak n'a pas été tendre avec la stratégie actuelle de la firme qu'il juge en décalage avec les intentions initiales de Steve Jobs."

Apple est-il allé trop loin dans le luxe? C'est en tout cas ce que pense Steve Wozniak, son co-fondateur. Se prêtant à l'exercice des questions/réponses avec les lecteurs du site Reddit, l'inventeur de l'Apple II a fait part de ses doutes sur l'actuelle stratégie de la firme depuis le lancement de la montre connectée. "J'adore mon Apple Watch, écrit-il, mais ça nous a conduit sur un marché de la bijouterie où vous achetez une montre entre 500 et 1.000 dollars selon l'importance de votre ego."

Car, précise-t-il, rien ne distingue les 20 modèles d'Apple Watch si ce n'est le bracelet et la matière. "Ce n'est pas la compagnie qu'était Apple à l'origine, une entreprise qui voulait changer le monde". Ce n'est pas tant le positionnement prix d'Apple que critique Wozniak. Car après tout, en tenant compte de l'inflation, le Macintosh de 1984 coûterait aujourd'hui 5.000 euros. Le reproche concerne surtout les usages. Il considère que l'Apple Watch est un gadget qui se contente de faire ce que fait l'iPhone. Et si la montre connectée semble se vendre plutôt correctement, il lui manque encore l'application qui la rendra indispensable (la "killer app"). 

Pour autant Wozniak dit avoir confiance en Tim Cook pour diriger Apple. "Il poursuit la tradition de Steve Jobs de proposer des bons produits, assure-t-il, j'aime les logiciels et les produits Apple, je le soutiens fortement pour la suite." 

Frédéric Bianchi