BFM Business

Amazon veut rendre toutes les applis mobiles gratuites

Pour offrir la gratuité aux utilisateurs d'applications, Amazon rémunère lui-même les éditeurs de ces applications, selon leur niveau d'utilisation par le public.

Pour offrir la gratuité aux utilisateurs d'applications, Amazon rémunère lui-même les éditeurs de ces applications, selon leur niveau d'utilisation par le public. - Grad Baker-AFP

Amazon concurrence Google avec sa propre boutique d'applications et jeux mobiles 100% gratuits. Il se charge de rémunérer leurs auteurs, selon le taux d'utilisation de ces applis.

Amazon casse les prix des applications mobiles à télécharger en s'essayant à un nouveau modèle économique. Le principe est la gratuité intégrale pour l'utilisateur, le géant de l'e-commerce se chargeant de rémunérer lui-même les éditeurs.

Répondant au nom étrange d'Underground, cette boutique disponible en ligne regroupe des applications populaires telles Akinator the Genie, OfficeSuite Professional 8, Star Wars Rebels ou encore Angry Birds Slingshot Stella. 

Amazon évalue à 10.000 dollars (8.830 euros), le "cadeau" qu'il offre ainsi aux internautes, avec cette offre entièrement gratuite.

Le modèle économique retenu par le géant américain de l’e-commerce repose sur la rémunération des développeurs d'applications, au temps passé sur l'application. Ce sera le cas du nombre de minutes jouées en ligne dans le cas d'un jeu téléchargé.

Amazon prend aussi à sa charge les contenus en ligne additionnels payants ("in app") pour les utilisateurs, une fois l'application gratuite téléchargée.

Avec cette approche 100% gratuite pour l'utilisateur, cette boutique en ligne se présente comme une alternative directement concurrente de Google Play, le portail d'applications mobiles du géant de l'Internet réservé aux mobiles (smartphones et tablettes) sous Android.

Pour Amazon, il s'agit d'une initiative de long terme

Amazon précise d'ailleurs qu'il s'agit d'une initiative de long terme et non d'une promotion commerciale ponctuelle.

"Comme le règlement Google ne permet pas d'inclure une application qui offre des applis ou des jeux dans Google Play" précise-t-on chez Amazon, l'application Undergound est à télécharger directement sur son site d'e-commerce.

Ainsi, Amazon collecte un certain nombre de données sur ses clients car, pour y accéder, l’utilisateur doit préalablement s’inscrire en ligne.

Cette initiative du géant de l'e-commerce n'est toutefois pas la première dans le domaine pour concurrencer Google Play. Son nouveau portail succède a priori à Amazon App-Shop, son ex-portail Internet qui n'a pas rencontré le succès espéré, avec, cette fois-ci, l'argument de la gratuité intégrale en plus.

En appâtant ainsi le chaland, Amazon pense, bien entendu, l'attirer ultérieurement sur son portail classique pour que vous puissiez acheter et payer dans son vaste "hypermarché" en ligne... 

Frédéric Bergé