BFM Business

Alibaba investit massivement dans la livraison de repas

Jack Ma, le patron d'Alibaba.

Jack Ma, le patron d'Alibaba. - BFM Business

"Le géant chinois va investir 1,25 milliard de dollars dans Ele.me. Cette application permet de commander des plats dans des restaurants aux alentours et de se faire livrer."

Alibaba et son bras financier Ant Financial vont investir 1,25 milliard de dollars dans l'application de livraison de plats à domicile Ele.me. Le géant chinois du commerce a accepté d'apporter 900 millions de dollars à Ele.me (dont le nom chinois signifie: "As-tu faim?"), et Ant Financial, société financière affiliée à Alibaba et exploitant son système de paiement en ligne Alipay, investira 350 millions, selon un communiqué.

Ele.me a mis au point une application permettant de commander, depuis son smartphone, des plats dans les restaurants et cafés partenaires alentour, et qu'un employé de la société se charge ensuite de livrer à l'usager, à son domicile ou sur son lieu de travail. Le magazine Caixin avait rapporté en décembre dernier que ce futur investissement de 1,25 milliard de dollars par Alibaba allait lui permettre de s'emparer d'environ 28% des parts d'Ele.me, et que cela valorisait la société à 4,5 milliards de dollars.

Très populaire, Ele.me assure être le premier service en ligne de commande de plats pour livraison à domicile, avec une base de plus de 50 millions d'usagers et quelque 100 millions de yuans (13,6 millions d'euros) de transactions quotidiennes. Elle doit cependant faire face à une floraison d'applications concurrentes, elles aussi basées sur la géolocalisation, et pour certaines adossées aux grands acteurs de l'internet. Parmi ses principaux rivaux, on trouve le service Baidu Waimai lancé par le moteur de recherche Baidu ; l'application d'achats groupés Meituan-Dianping, qui a profité d'investissements d'un autre géant internet, Tencent, et Koubei, une application conjointement contrôlée par Alibaba et Ant Financial. 

Ele.me devra fournir un soutien logistique

Mais les investissements massifs dans Ele.me "lui permettront de conforter sa position", a indiqué une porte-parole d'Alibaba. De plus, Ele.me sera désormais appuyé par la populaire plateforme de commerce d'Alibaba sur smartphone (Mobile Taobao), qui compte des centaines de millions d'usagers, et il pourra mieux intégrer le système de paiement en ligne Alipay, a expliqué la porte-parole.

En retour, Ele.me devra fournir un soutien logistique aux services de livraison de plats à domicile proposés par Koubei, l'application dans laquelle Alibaba et Ant avaient déjà investi environ 1 milliard de dollars en juin 2015. Initialement concentré sur les restaurants et bars, Koubei a élargi ses services aux commerces de détail. Via ces diverses applications, Alibaba et Tencent poursuivent ostensiblement leur bataille pour conquérir le juteux marché "online-to-offline", dans lequel des usagers utilisent leurs smartphones pour réserver des services (taxis, repas, tickets de cinéma...). Meituan-Dianping, qui propose une grande variété de services de proximité, avait annoncé en janvier avoir levé 3,3 milliards de dollars auprès d'un groupe d'investisseurs, dont Tencent. L'opération valorisait la société à 18 milliards de dollars, ce qui en fait l'une des "licornes" (start-up pesant plus d'un milliard de dollars) les plus en vue du pays.

D. L. avec AFP