BFM Business

A seulement 55 ans, le patron et fondateur du géant Alibaba Jack Ma passe la main

Fondateur et président d’Alibaba, le célèbre Jack Ma tire sa révérence à 55 ans. Avec une fortune estimée à près de 38 milliards de dollars.

C’est le grand départ pour Jack Ma. A 55 ans, l’homme surnommé le "parrain de l’entrepreunariat chinois" prend sa retraite. Tout du moins, il cède les rênes de sa société. Créateur en 1999 de la plateforme en ligne Alibaba, le chef d’entreprise, dont la fortune est estimée à 38 milliards de dollars par Forbes, passe le relais le 10 septembre à son successeur: Daniel Zhang.

Plébiscitée par 674 millions de consommateurs actifs par an selon les derniers résultats du groupe, la plateforme chinoise du e-commerce fait partie des plus belles réussites de l'empire du Milieu. Le "Amazon chinois" n’était pourtant à l’origine qu’un annuaire destiné aux entreprises, pour guider les professionnels dans la navigation internet, un concept encore abstrait et peu répandu à l’époque.

Un site lancé avec 60.000 dollars prêtés par ses amis

Jack Ma n’avait pourtant rien du patron type. Né à Hangzhou, une ville située à un peu moins de 200 km de Shanghai, il étudie l’anglais et devient professeur à l’université. Son attrait pour les cultures étrangères l'amène à rencontrer Duncan Clark, ancien cadre de Morgan Stanley et consultant financier à Pékin. C’est en grande partie grâce à lui qu'il s'intéresse au monde du business et plus spécifiquement au commerce. Par la suite, dans les années 1990, il voyage aux Etats-Unis, notamment à Seattle (siège du groupe Amazon), où il découvre le fourmillement d'initiatives autour d'internet. 

De retour en Chine, et après plusieurs projets dans son pays qui connaissent un succès mitigé, il convainc un groupe d'amis de lui prêter 60.000 dollars pour lancer une entreprise de commerce en ligne. L'aventure Alibaba peut démarrer en 1999. Son annuaire en ligne voit le jour. Aujourd'hui, la société -- cotée aux Etats-Unis -- pèse 462 milliards de dollars (418 milliards d'euros), selon l'agence financière Bloomberg.

Une ascension qui ressemble à celle de Jeff Bezos avec Amazon, qui était à l’origine non pas un annuaire mais une plateforme de vente de livres en ligne. Jack Ma passe désormais la main. N’étant plus que le président exécutif depuis 2013, il a depuis soigneusement préparé son départ. Il devrait conserver certaines fonctions consultatives mais c'est bien Daniel Zhang, directeur général depuis 2015, qui dirige maintenant le groupe. Loin de l'exubérance de Jack Ma, Daniel Zhang, as de l'audit et réputé pour sa rigueur, se montre avare d'apparitions en public.

Gaëlle Ohan-Tchelebian avec AFP