BFM Business

4G: Orange grille la politesse à SFR

Orange a pris de court son concurrent SFR en lançant son réseau 4G à Paris, lundi 28 janvier.

Orange a pris de court son concurrent SFR en lançant son réseau 4G à Paris, lundi 28 janvier. - -

En lançant son réseau de très haut débit mobile à Paris, lundi 28 janvier, Orange prend de court son concurrent qui inaugurera son offre 4G le lendemain.

Dans la bataille que se livrent les acteurs français des télécoms, Orange vient de marquer un point, en annonçant, ce lundi 28 janvier, le lancement de son réseau 4G à Paris. Au grand dam de son concurrent SFR, filiale de Vivendi, qui a prévu d'inaugurer le démarrage de son offre parisienne très haut débit…le lendemain.

France Télécom-Orange a choisi le quartier de l'Opéra de Paris comme première étape de la couverture totale de la capitale, promise "d'ici la fin 2013", précise un communiqué du groupe.

Après avoir déjà ouvert son réseau 4G l'année dernière à Marseille, Lyon, Nantes et Lille, l'opérateur a annoncé que 10 autres villes seront couvertes à partir du 4 avril 2013 : Bordeaux, La Rochelle, Chartres, Orléans, Dunkerque, Nancy, Metz, Clermont-Ferrand, Grenoble et Annecy.

En outre, France Télécom-Orange proposera à partir du 7 février une gamme de 5 smartphones de dernière génération, compatibles avec le réseau 4G.

Orange va augmenter ses tarifs de 5 à 10 euros

Dans un marché français des télécoms en proie à la guerre des prix, les opérateurs espèrent pouvoir proposer des offres à valeur ajoutée pour tenter de sortir de la logique du "low cost" grâce à ce réseau, qui permet des débits dix fois plus rapides par rapport aux débits actuels.

Dans un entretien aux Echos, Gervais Pellissier, directeur général délégué et directeur financier de France Télécom-Orange a ainsi fait savoir que le groupe compte augmenter le prix de ses forfaits donnant accès à la 4G entre 5 et 10 euros. De quoi regonfler les marges et rentrer dans ses frais au plus vite : les fréquences 4G ont coûté aux opérateurs plus de 3 milliards d'euros, auxquels il faut ajouter plusieurs centaines de millions par an pour le déploiement du réseau.

L'écosystème de la 4G est prêt

Au final, France Télécom-Orange a choisi de présenter le lancement de sa couverture parisienne la veille du lancement du réseau 4G de SFR à Paris dans le quartier d'affaires de la Défense, annoncé en grande pompe par l'opérateur.

"Nous avons avancé cette annonce car les attentes sont fortes dans les villes" a reconnu une porte-parole du groupe, refusant toutefois d'établir un lien avec le calendrier de SFR. "Nous avons chacun notre propre calendrier", a-t-elle insisté, soulignant que le groupe "a pris de l'avance sur le déploiement de son offre 4G et qu'il est donc inutile d'attendre plus longtemps pour faire connaître la nouvelle au grand public".

Cette course à la vitesse est essentielle pour les opérateurs. En déployant rapidement leurs réseaux 4G, ils espèrent une adoption rapide chez les consommateurs, d'autant que de plus en plus de smartphones et de tablettes sont désormais compatribles avec le très haut débit mobile. L'écosystème est prêt. A une exception près : l'iPhone, qui ne tourne pas sur la 4G Made in France

BFMbusiness et Reuters