BFM Business

PME-ETI : La confiance des patrons décroche en septembre

Les patrons de PME-ETI s'inquiètent d'une baisse de la croissance et des tensions commerciales.

Les patrons de PME-ETI s'inquiètent d'une baisse de la croissance et des tensions commerciales. - Crédit photo: Eric Piermont

La confiance des dirigeants de PME et d'ETI s'est dégradée en septembre. C'est ce qui ressort de l'Observatoire de la performance des PME-ETI, réalisé par Opinion Way et la Banque Palatine et qui est publié ce jeudi. « L'indice investissements » recule, mais il conserve tout de même des valeurs historiquement hautes.

Après avoir atteint des records cet été, la confiance des patrons de PME et d’ETI décroche. C’est ce qui ressort de l’Observatoire de la performance des PME-ETI, qui est publié ce jeudi. L’indice Investissements Palatine-OpinionWay, qui se base sur des indicateurs de prévision à 6 mois de l’activité, de l’évolution de l’emploi et de la confiance, ainsi que de la propension à investir, est en baisse de 6 points en septembre, à un point bas pour 2018. La confiance de ces chefs d’entreprises dans l’économie française, même si elle reste forte (79%), diminue de 9 points en septembre, après que le gouvernement a revu à la baisse ses prévisions de croissance. Autre point rouge : les tensions commerciales au niveau international. Elles inquiètent de plus en plus les patrons de PME et d’ETI, toujours d’après cet Observatoire, leur confiance en l’économie mondiale poursuit une baisse amorcée en juin et descend à 71%.

80% des patrons en ligne avec leurs objectifs

Mais globalement, ces chefs de petites et moyennes entreprises restent positifs : 84% d'entre eux se disent confiants dans leur propre entreprise pour les six mois à venir. Ils ont des prévisions de croissance stable (46%) ou en hausse (39%) pour la fin de cette année, par rapport à l’an dernier. Ce dernier indicateur décroit régulièrement depuis janvier, mais « le solde reste très positif », précisent les auteurs de l’Observatoire, qui notent que seulement 13% des patrons de PME et d’ETI anticipent une décroissance. Surtout, 80% des dirigeants interrogés estiment qu’ils sont en ligne avec les objectifs qu’ils ont fixés en début d’année. La plupart (72%) prévoient de maintenir leurs effectifs, 22% envisagent d’embaucher et 6% envisagent de supprimer des postes. Cette confiance des patrons de PME et d’ETI marque donc un peu le pas en septembre, mais elle reste malgré tout bien orientée pour les six mois à venir.

Des PME-ETI plutôt pour le prélèvement à la source

Il ressort d'autre part de cet Observatoire que les dirigeants de PME et d’ETI, et c'est une surprise, sont 70% à être plutôt favorables à la mise en place du prélèvement à la source. S’ils anticipent des difficultés administratives (84%) et techniques (73%), une majorité de patrons de petites et de moyennes entreprises et d’entreprises de taille intermédiaire estiment que la réforme est une bonne chose pour les salariés. 41% jugent que c’est positif pour les entreprises.

Source: Observatoire de la performance des PME/ETI – OpinionWay/Banque Palatine pour Challenges

PAULINE TATTEVIN