BFM Business

Medaviz : la télémédecine a le vent en poupe !

Medaviz : la télémédecine a le vent en poupe !

Medaviz : la télémédecine a le vent en poupe ! - Medaviz - Adobestock

Depuis la crise sanitaire, la télémédecine s’inscrit durablement dans le paysage médical français.

Fondée en 2014, la société bretonne Medaviz développe des outils numériques de coordination et de régulation des soins à destination des professionnels de santé. Partenaire santé de l’édition 2021 de La Solitaire du Figaro, Medaviz innove toutes voiles dehors pour simplifier la pratique médicale et l’accès aux soins. Rencontre avec Stéphanie Hervier, directrice générale de Medaviz.

La télémédecine en plein boom

Avec la crise sanitaire, la télémédecine s’est imposée comme un outil facilitateur de l’accès aux soins. “Au plus fort de la crise, nous comptabilisions plus de 500 inscriptions de médecins par jour. La télémédecine a convaincu de nombreux praticiens. Chez Medaviz, elle est conçue comme un pont vers la médecine physique et préserve le lien entre le médecin et son patient”. Concrètement, c’est le praticien qui propose à son patient de remplacer un RDV physique par une téléconsultation. Gain de temps, optimisation du parcours de soins, réduction des déplacements inutiles, limitation des risques de contamination… la télémédecine version Medaviz est déjà utilisée par plus de 9000 médecins et de nombreux établissements de santé.

Un panel d’outils à disposition des professions médicales et paramédicales

Sur le marché de la télémédecine, Medaviz joue une partition singulière. “Nous développons des outils conçus par et pour les praticiens. L’objectif est d’organiser l’offre de soins pour optimiser la réponse médicale”. La société développe ainsi différents modules qui s’intègrent simplement dans les logiciels métiers. En plus du module de téléconsultation, Medaviz propose ainsi un outil de téléexpertise destiné à simplifier les échanges entre médecins. “La téléexpertise permet à un médecin de solliciter l’avis d’un de ses confrères dans le cadre d’un échange écrit et sécurisé. C’est par exemple le cas lorsqu’un médecin psychiatre requiert l’avis d’un médecin cardiologue sur la lecture d'un ECG afin d’ajuster le traitement de son patient”. Un outil particulièrement apprécié pour le temps gagné, pour l’amélioration de la prise en charge du patient mais également pour la formation continue qu’il dispense entre pairs.

Lancé en juin dernier, le module de télésoin Medaviz s’adresse quant à lui aux professions paramédicales. Sage-femmes, pharmaciens, infirmiers, kinésithérapeutes, orthophonistes...ont désormais la possibilité de pratiquer des actes de suivi à distance. “Nous anticipons un fort développement du télésoin, qui comme la téléconsultation, s’inscrit dans le parcours de soin du patient”.

L’organisation et la coordination de la réponse médicale

“La coordination de la réponse médicale sur un territoire est un enjeu de santé publique majeur. L’Assurance Maladie apporte un soutien financier aux CPTS (Communauté Professionnelle Territoriale de Santé), des groupements de praticiens sur un territoire. Medaviz fournit les outils numériques pour répondre à leurs besoins spécifiques en matière de soins non programmés (sans rendez-vous)”. Les applications sont multiples, chaque territoire disposant d’un maillage médical et de besoins propres.

Il peut s’agir de pôles d’expertise regroupant des spécialistes, qui coordonnent leurs disponibilités pour répondre aux demandes d’avis des médecins généralistes de leur territoire via un outil de téléexpertise. Une cinquantaine de cardiologues se sont ainsi coordonnés en Ile de France pour répondre rapidement aux demandes de leurs confrères. “Il existe un vrai besoin. En fluidifiant les relations entre confrères, le patient est plus rapidement et plus sûrement aiguillé. La coordination entre professionnels de santé améliore l'accès aux soins”.

Pour répondre aux besoins spécifiques de chaque territoire, Medaviz propose des solutions sur-mesure et accompagne les professionnels dans leur utilisation et leur mise en place par une communication ciblée. “En septembre, nous étofferons notre offre avec un module d’adressage qui, en plus de la mise en relation, permettra aux praticiens de partager un calendrier pour faciliter l’orientation d’un patient en fonction de ses besoins”.

Et la voile dans tout ça ?

En devenant partenaire santé de la Solitaire du Figaro, Medaviz renoue avec l’histoire. “A l’origine, la télémédecine a été conçue pour dispenser des soins et des conseils aux marins. Permettre à tous d’accéder à des soins adaptés rapidement et simplement, c’est l’objectif qui sous tend chacune de nos innovations. Nous partageons avec les skippers une même ambition d’excellence portée par une technologie de pointe”. En travaillant avec l’équipe médicale de la course, Medaviz a, entre autres, fourni aux bizuts de la course un Guide du skipper regroupant l’ensemble des règles de sécurité et des soins indispensables pour limiter accidents et problèmes de santé. Un partenariat qui devrait renforcer la notoriété de l’entreprise qui continue son développement et s’impose comme un leader de la télémédecine en France.

Ce contenu a été réalisé en partenariat avec SCP. La rédaction de BFM Business n'a pas participé à la réalisation de ce contenu.

En partenariat avec SCP