BFM Business

Les éboueurs de Marseille votent la poursuite de la grève

BFM Business
MARSEILLE - Les éboueurs de Marseille ont voté la poursuite de la grève qui paralyse depuis samedi la collecte des ordures dans plusieurs quartiers...

MARSEILLE (Reuters) - Les éboueurs de Marseille ont voté la poursuite de la grève qui paralyse depuis samedi la collecte des ordures dans plusieurs quartiers de la ville, a-t-on appris de source syndicale.

Le conflit s'est durci avec le blocage des centres de transfert des déchets par les grévistes qui en interdisent l'accès aux bennes de ramassage.

Une réunion de conciliation en préfecture s'est achevée mercredi soir sur un constat d'échec. Les grévistes estiment ne pas avoir reçu les assurances écrites nécessaires sur le maintien de l'emploi.

"Il faut remettre à plat un cahier des charges complètement caduque", a déclaré Bernard Pizzo, délégué Force ouvrière de l'entreprise. "Il n'y a pas matière à déblocage, on va vers un durcissement du conflit".

"Nous sommes allés jusqu'au bout de ce que nous pouvions juridiquement faire", a pour sa part déclaré le président de la Communauté urbaine Marseille-Provence-Métropole (MPM), Eugène Caselli.

Les éboueurs de la société ISS Environnement, qui assurent la collecte des déchets du IIe arrondissement de la ville, protestent contre le redécoupage du futur marché public qui donnera 20% de leur zone au service public.

Jean-François Rosnoblet, édité par Elizabeth Pineau