BFM Business

Les auto-entrepreneurs toujours remontés contre la réforme Pinel

Les Poussins se mobilisent pour maintenir le statut d'auto-entrepreneur en l'état.

Les Poussins se mobilisent pour maintenir le statut d'auto-entrepreneur en l'état. - -

Selon une enquête publiée ce 20 septembre par les "Poussins", un mouvement d’auto-entrepreneurs inspiré des "Pigeons", l'abaissement du seuil de chiffre d'affaires prévu dans la réforme du gouvernement entraînerait un "plan social" massif.

Si la réforme du statut d’auto-entrepreneur est pour le moment suspendue au résultat d’une mission parlementaire, ses opposants s’activent pour faire pencher la balance en leur faveur. 

Ce vendredi 20 septembre, les "Poussins",un mouvement inspiré de celui des "Pigeons", publient une étude dénonçant les risques du projet de loi de Sylvia Pinel. Le point noir de ce dernier étant, pour ses détracteurs, l’abaissement du seuil de limitation du chiffre d’affaires au delà duquel les auto-entrepreneurs devraient passer en statut classique.

160.000 chômeurs de plus?

Si tel était le cas, 40% des auto-entrepreneurs cesseraient alors leur activité, dont 40% se retrouveraient au chômage. Un chiffre qui fait froid dans le dos, alors que la France compte près d’un million d’auto-entrepreneurs. Soit environ 160.000 personnes.

Parmi eux, 45% avaient un chiffre d’affaires croissant en 2012, révèle l’étude. Sur l’ensemble des auto-entrepreneurs, celle-ci indique également que 46% resteraient en auto-entreprise en limitant leur chiffre d'affaires si besoin, et seuls 14% évolueraient vers un régime social de droit commun.

Le titre de l'encadré ici

|||Le sondage a été mené sur les réseaux sociaux et auprès des 116.000 signataires d'une pétition en ligne.

Parmi les 14.119 répondants à l’étude diffusée en ligne, 10.154 auto-entrepreneurs ont donné leur sentiment sur le projet de réforme du statut mené par Sylvia Pinel, ministre de l’Artisanat, du Commerce et du Tourisme.

Y. D.