BFM Business
Entreprises

Le spécialiste de l'hydrogène McPhy va se doter d'une nouvelle usine en France

McPhy

McPhy - McPhy

Cette usine qui doit entrer en service en 2022 permettra à l'entreprise de quintupler ses capacités de production.

Fort des liquidités amenées par une grosse augmentation de capital à l'automne, le spécialiste de l'hydrogène McPhy va se doter d'une nouvelle usine en France qui va lui permettre de quintupler ses capacités de production de stations hydrogène. Cette usine, dont la localisation n'a pas été précisée, entrera en service "dès 2022", a indiqué mardi le groupe drômois, à l'occasion de la publication de ses résultats annuels.

Elle permettra à McPhy de produire 100 stations à hydrogène par an, contre 20 actuellement, selon son communiqué. McPhy annonce également vouloir procéder à "quelques investissements" sur son site italien de San Miniato, qui fabrique des électrolyseurs, et réfléchir à un site pour implanter "une giga factory".

800 millions d'euros de valorisation

McPhy avait levé à l'automne 180 millions d'euros à la faveur d'une augmentation de capital, ce qui lui permettait de disposer à la fin décembre de 198 millions d'euros de trésorerie.

Au cours de l'exercice écoulé, la société a réalisé des ventes encore modestes de 13,7 millions d'euros, en hausse de 20%. Pour 60%, le chiffre d'affaires vient de la vente d'électrolyseurs (des installations de production d'hydrogène) et pour 40% de stations (des installations permettant de "faire le plein" d'hydrogène).

Sous le poids des investissements consentis, sa perte opérationnelle s'est creusée à 9,0 millions d'euros (-38%) et sa perte nette à 9,3 millions d'euros (-48%). Le groupe ne donne aucune prévision financière pour l'exercice en cours. Désormais membre de l'indice SBF120, McPhy était valorisé mardi soir 800 millions d'euros à la Bourse de Paris.

P.L. avec AFP