BFM Business

Le groupe Teleperformance a bien résisté à la crise en 2020

Le groupe spécialisé dans les centres d'appels et la relation client externalisée a enregistré un bénéfice en repli en 2020 mais un chiffre d'affaires en progression de 7%.

Le groupe français Teleperformance, spécialisé dans les centres d'appels et la relation client externalisée, a annoncé jeudi un bénéfice net en repli de 19% en 2020 à 324 millions d'euros mais des ventes en croissance malgré la crise du Covid-19.

Sur l'ensemble de l'exercice écoulé, le chiffre d'affaires du groupe a bondi de 7% (+11,6% en données comparables) pour atteindre 5,73 milliards d'euros, tiré notamment par les bons résultats des zones ibéro-latino-américaine (+13%) et Europe-Moyen Orient-Afrique (+21,7%) et de l'activité "core services" (+9,2%). L'excédent brut d'exploitation (Ebitda) courant est pour sa part en léger repli de 0,9%, à 1,13 milliard d'euros.

Invité sur BFM Business ce vendredi, le directeur général de Teleperformance, Olivier Rigaudy, justifie ces résultats encourageants par le "rebond très vigoureux" observé "en juin, tout au long de l'été et en fin d'année" 2020 après le premier confinement.

Optimisme

"L'année écoulée a permis à Teleperformance d'établir de nouveaux records de croissance et de démontrer la résilience et la force de son modèle d'affaires ainsi que l'agilité de son organisation dans 83 pays, dans un contexte de crise sanitaire mondiale, inédit et incertain", s'est également félicité Daniel Julien, PDG du groupe Teleperformance, cité dans un communiqué.

Autre indicateur favorable, le flux de trésorerie net disponible s'est établi à 487 millions d'euros en 2020 contre 321 millions d'euros l'an passé, soit une hausse de +51,7%.

Concernant ses perspectives pour 2021, Teleperformance anticipe une croissance organique d'au moins 9% de ses ventes avec un taux de marge d'Ebitda "supérieur à 14%". "On est raisonnablement confiant sur le début d'année qui débute de façon solide", a expliqué Olivier Rigaudy. Le groupe a également confirmé ses objectifs à moyen terme avec un chiffre d'affaires d'environ 7 milliards d'euros en 2022.

P.L. avec AFP