BFM Business

Le groupe Chargeurs va produire plus de 15 millions de masques réutilisables par semaine 

Le groupe français prévoit de produire "plus de 15 millions de masques" grand public réutilisables par semaine d'ici la mi-mai. Leur capacité de filtration sera de 70%.

Premier opérateur textile français, le groupe Chargeurs va intensifier sa production de masques grand public réutilisables pour faire face à l’épidémie de coronavirus à deux semaines du début du déconfinement. Alors qu’il en produira 7 à 8 millions sous la marque Lainière Santé cette semaine, il passera "d’ici la mi-mai à plus de 15 millions", a fait savoir sur notre antenne le PDG du groupe, Michaël Fribourg. 

Ces masques répondent aux normes définies par l’une des deux nouvelles catégories de masques "grand public" créées fin mars par l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM). Avec une capacité de filtration des particules de 3 micron supérieure à 70%, ils seront destinés au public. L’autre catégorie dont le pouvoir de filtration est de plus de 90% concerne les masques à usage des professionnels de santé. 

Des masques en vente dans les bureaux de tabac

"Ces masques sont des masques dont le pouvoir de filtration est homologué. Nous avons travaillé au cours des deniers semaines pour pourvoir diffuser largement ces masques et dès cette semaine ils vont se diffuser dans un certains nombre de points de vente et de points d’accès où le public pourra se le procurer", a précisé Michaël Fribourg. 

Vendus à un prix hors taxe inférieur à 5 euros, ces masques réutilisables 10 ou 20 fois seront également disponibles dans les bureaux de tabac, le groupe Chargeurs ayant conclu des accords avec les buralistes.

Paul Louis