BFM Business

Korian va acquérir l'opérateur psychiatrique Inicea

Korian

Korian - SEBASTIEN BOZON / AFP

Le numéro un européen des maisons de retraites Korian va lancer une augmentation de capital de 400 millions d'euros pour s'offrir l'opérateur psychiatrique Inicea et renforcer ses activités dédiées à la santé mentale.

Le numéro un européen des maisons de retraites Korian va lancer une augmentation de capital de 400 millions d'euros pour s'offrir l'opérateur psychiatrique Inicea et renforcer ses activités dédiées à la santé mentale, a-t-il annoncé jeudi.

Le montant de l'acquisition du "troisième opérateur psychiatrique privé en France" s'élève à 360 millions d'euros, "dont environ 140 millions d'euros d'investissement immobilier", précise un communiqué de Korian, entré en négociation exclusive avec le fonds Antin Infrastructure Partners, actionnaire d'Inicea.

L'augmentation de capital sera lancée "dès que seront réunies les conditions de marché appropriées" et les actionnaires bénéficieront d'un droit préférentiel de souscription, pour une finalisation de l'acquisition attendue au quatrième trimestre 2020.

Le numéro trois du secteur privé de la psychiatrie en France

Ce rachat va faire de Korian le numéro trois du secteur privé de la psychiatrie en France derrière les groupes Orpea et Ramsay, a précisé la direction, alors que "le reste du marché est encore très peu consolidé avec quelques groupes régionaux et pas mal d'acteurs encore indépendants, familiaux".

Inicea compte un réseau de 19 cliniques, dont 7 hôpitaux de jour autonomes et 1220 lits, et détient l'immobilier de 10 de ses établissements. Ces 19 cliniques s'ajouteront aux 11 déjà détenues par Korian.

Le chiffre d'affaires d'Inicea en 2021 devrait atteindre 110 millions d'euros, selon le communiqué de Korian, qui estime que sa propre marge opérationnelle devrait sortir renforcée de cette acquisition.

Le groupe de maisons de retraite prévoit pour le troisième trimestre un chiffre d'affaire entre 945 et 965 millions d'euros, un niveau d'activité "résolument supérieur à celui de second trimestre" (935 millions d'euros), touché par les mesures de confinement en Europe.

Sur l'année, "le groupe anticipe une croissance globale supérieure à 5%", et projette "un chiffre d'affaires de 4,5 milliards d'euros à l'horizon 2022, résultant d'une augmentation de la part des activités médicales et de la diversification des services proposés."

Le groupe a par ailleurs nommé jeudi Jean-Pierre Duprieu président de son conseil d'administration, en remplacement de Christian Chautard qui souhaitait mettre un terme à son mandat pour convenance personnelle, selon un communiqué distinct.

Ancien membre de la direction générale du groupe Air Liquide, M. Duprieu siégeait au CA de Korian depuis juin 2016 en tant qu'administrateur indépendant.

J.B. avec AFP