BFM Business
Entreprises

Inflation: les sapins de Noël vont-ils coûter plus cher cette année?

D'après les professionnels de la filière, le sapin de Noël devrait augmenter entre 5 et 10% en moyenne cette année. Mais certains revendeurs promettent de maintenir les prix de l'an passé en rognant sur leurs marges.

S'ils y consacraient un budget de 30 euros en moyenne en 2021 selon une étude Kantar, les Français désireux de se procurer un sapin de Noël cette année devront sans doute dépenser davantage. Inflation oblige, son prix devrait augmenter entre 5 et 10% en moyenne, selon les professionnels.

Une hausse qui reste malgré tout contenue par rapport à la flambée des coûts de production des revendeurs: "Tous nos produits consommés en termes d'emballages, de transport, ont augmenté de manière extrêmement importante. Les emballages bois ont augmenté entre 30 et 50% en l'espace d'un an donc la répercussion est importante sur les sapins qui sont volumineux à transporter", explique Frédéric Naudat, président de l'Association française du sapin de Noël naturel.

"Tous les matériaux ont augmenté"

De son côté, Melchior de Valbray, pépiniériste à Ollioules (Var), dit subir une hausse globale à l'achat de "10 à 15%". Auprès de France Bleu, Didier Pasquet, directeur de la coopérative Samco dans le Morvan évoque quant à lui une flambée comprise "entre 15 et 20%". "Tous les matériaux ont augmenté, il y a les films plastiques pour emballer les arbres, les bûches qui servent de pied aux sapins. Tout a pris près de 20%", déplore-t-il.

Si les vendeurs doivent encaisser ces envolées de coûts, certains promettent tout de même une stabilité des prix des sapins: "On rogne sur notre marge et on essaye de sauver les volumes", souligne Nicolas Baillie, propriétaire de la jardinerie de Pessicart à Nice.

Melchior de Valbray fait la même promesse: "On tenait absolument à conserver le prix client qui sera donc le même que l'année dernière et que l'année précédente", assure-t-il. Reste que tous les vendeurs ne pourront pas se le permettre.

https://twitter.com/paul_louis_ Paul Louis Journaliste BFM Eco