BFM Business

Vaccin: Londres rompt son contrat avec Valneva

Le laboratoire franco-autrichien annonce avoir "reçu un avis de résiliation" du gouvernement britannique concernant "l'accord de fourniture" de son candidat vaccin contre la Covid-19.

Coup de théâtre pour le laboratoire franco-autrichien Valneva. Le gouvernement britannique l'accuse d'avoir manqué à ses obligations et a décidé de résilié son contrat. Le Royaume-Uni lui avait commandé 100 millions de doses pour 2021-2022

Dans un communiqué, le laboratoire "conteste vigoureusement" cette accusation. Il annonce que les résultats de Phase 3 sont attendus au début du quatrième trimestre et que "ces résultats feront partie de la soumission progressive du dossier de demande d’autorisation conditionnelle de VLA2001 auprès de l’agence de santé britannique MHRA".

Sous réserve de ces résultats et de l’approbation de la MHRA, "Valneva pense qu’une autorisation initiale de mise sur le marché de VLA2001 pourrait être obtenue fin 2021".

Valneva utilise un vaccin à virus désactivé, une technologie plus classique que l'ARN, et qui sert notamment pour les vaccins contre la grippe. Fin août, le laboratoire avait soumis sa demande d'autorisation auprès des autorités de santé britannique.

À l'ouverture de la Bourse, l'action Valneva SE a chuté de 38,76% à 12,20 euros.

Pascal Samama
https://twitter.com/PascalSamama Pascal Samama Journaliste BFM Éco