BFM Business

Philips met en bourse sa branche historique d'éclairage

Le groupe, qui avait vendu sa première ampoule quelques années après sa fondation en 1891, "a l'intention de vendre au moins 25% de ses actions de Philips Lighting".

Le groupe, qui avait vendu sa première ampoule quelques années après sa fondation en 1891, "a l'intention de vendre au moins 25% de ses actions de Philips Lighting". - Lex Van Lieshout-ANP-AFP

"Le géant néerlandais opte pour une entrée en bourse de sa branche éclairage, activité historique du groupe. Il se sera ainsi recentré sur les produits de santé et bien-être."

Philips tourne la page de son activité historique, lui qui avait vendu sa première ampoule quelques années après sa fondation en 1891. Le groupe néerlandais a l'intention de vendre au moins 25% de ses actions de la division Philips Lighting lors de cette opération, avant de se séparer du reste de ses parts dans les années à venir. Les détails de l'opération, dont le prix de l'offre ou le moment où elle sera effectuée, n'ont pas été communiqués et seront soumis aux conditions du marché, notamment, a assuré Philips.

Alors qu'il avait annoncé son souhait de vendre cette branche fin 2014, Philips n'a pas trouvé preneur pour ses activités. "C'est une question de prix", soutient un analyste de la banque Theodoor Gilissen, Joost van Beek. "Je pense que le montant ne correspondait pas aux attentes du groupe. Dans ce cas, une entrée en bourse était la meilleure alternative", a-t-il ajouté.

Philips Lighting, basé à Eindhoven (dans le sud des Pays-Bas), a généré 7,47 milliards d'euros de chiffre d'affaires en 2015 et espère payer les premiers dividendes en 2017. 

La division bientôt cédée vend pour 50% de l'éclairage LED

La division éclairage a réalisé au premier trimestre 2016 un Ebita de 102 millions d'euros sur un chiffre d'affaires de 1,69 milliard d'euros, en légère décroissance de 2%. Point positif: elle a réalisé plus de 50% de ses ventes sur des ampoules LED, contre 39% un an plus tôt, produits qui génèrent des marges plus importantes que les ampoules classiques.

Les activités de la branche éclairage de Philips couvrent environ 180 pays, avec plus de vingt sites de production opérationnels, contre 45 en 2008, et plus de 70 bureaux de vente à travers le monde. Elle fournit des lampes halogènes, à incandescence, fluorescentes ou LED, des luminaires pour professionnels et particuliers ainsi que des composants électriques et des systèmes d'éclairage.

Avec cette mise en bourse, Philips achève son recentrage sur la production de matériel médical et d'appareils de bien-être. Sa division principale, "Soins et santé personnels", englobe les produits grand public comme les brosses à dents ou rasoirs électriques. S'y ajoutent deux autres divisions qui vendent des scanners, des systèmes d'imagerie médicale, des produits et des systèmes de santé connectée.

Au premier trimestre 2016, Philips a engrangé un bénéfice net de 37 millions d'euros, contre 100 millions d'euros un an plus tôt à la même période, malgré une hausse des ventes de 3%.

Frédéric Bergé