BFM Eco

Les trains SNCF vont un peu plus rouler grâce à de l’énergie renouvelable

a57/8fffebd05bc35b347ffd5851b4561

a57/8fffebd05bc35b347ffd5851b4561 - MARTIN BUREAU / AFP

La compagnie ferroviaire française vient de nouer un partenariat avec le fournisseur français d’énergies renouvelables RES. Il va fournir 2% de l’électricité nécessaire à la circulation des trains de voyageurs.

La SNCF et le producteur français d'électricité renouvelable RES ont signé un contrat de long terme pour la fourniture d'énergie à l'opérateur ferroviaire, ont-ils annoncé jeudi.

SNCF Energie, qui appartient à la filiale de SNCF Voyageurs, a signé cet engagement portant sur une capacité installée de 40 mégawatts sur 15 à 20 ans, ont indiqué les entreprises dans un communiqué commun. Le contrat doit représenter "environ 2% de la consommation d'électricité nécessaire à la circulation de l'ensemble des trains de SNCF Voyageurs".

40 à 50% d'énergies renouvelables en 2025

"Ce contrat permet la construction et l'exploitation de centrales solaires à partir de 2021, qui seront liées directement à SNCF Energie pour ses besoins directs", expliquent les partenaires. D'une puissance totale de 40 mégawatts crête, elles seront situés dans les Alpes de Haute-Provence.

L'an dernier, la SNCF avait déjà signé un contrat de ce type avec le producteur Voltalia, pour une puissance de 143 MW. C'était alors une annonce d'une ampleur inédite en France.

Ce type de contrat de gré à gré, négocié sur le long terme par les entreprises avec les producteurs, est connu sous son nom anglais de "corporate PPA" (pour "power purchase agreement"). Généralement fondé sur les énergies renouvelables, il est très répandu aux Etats-Unis et se développe peu à peu en France.

SNCF Voyageurs indique par ailleurs son souhait de signer d'autres contrats de ce type pour atteindre son objectif: 40 à 50% d'énergies renouvelables dans son mix de consommation d'électricité pour la traction des trains à l'horizon 2025.

N.G. avec AFP