BFM Business

Le géant français du câble Nexans obtient un prêt garanti par l'Etat de 280 millions d'euros

Nexans

Nexans - Philippe Merle - AFP

Si le groupe français peut compter sur un carnet de commandes plein, la crise a tout de même affecté certains des secteurs auxquels ils s'adresse, comme le bâtiment.

Nexans veut assurer ses arrières. Le fabricant français de câbles, un des leaders mondiaux, a annoncé jeudi avoir obtenu un financement de 280 millions d'euros garanti par l'Etat (PGE) auprès d'un pool de banques françaises.

Comme c'est généralement le cas dans cette configuration, l'échéance initiale du prêt est à 12 mois, avec pour Nexans une option d'extension à 5 ans.

Nexans précise disposer d'une liquidité suffisante pour la continuité de son activité et honorer ses engagements financiers, sans remboursement de dette avant 2021.

Au 31 mars, avant la conclusion du PGE, le groupe disposait de 1 milliard d'euros de liquidités, incluant une ligne de crédit revolving non tirée de 600 millions d'euros, a-t-il ajouté.

La situation du groupe, qui affichait un chiffre d'affaires de 7 milliards d'euros en 2019, était ainsi plutôt favorable, y compris pendant la crise. "Sur le premier trimestre, c'était plutôt bon" expliquait, le mois dernier, Christophe Guérin le directeur général de Nexans sur BFM Business. Le groupe profite notamment d'un carnet de commandes "plein jusqu'à 2021" en regarde de projets d'interconnexions d'énergie entre les pays.

En revanche, Nexans dessert aussi le secteur de la construction et de l'automobile, bien plus affectés.

Thomas Leroy avec AFP