BFM Business

Groupe Foncier de France : des solutions de logement existent pour les plus fragiles

Groupe Foncier de France loue des logements à des associations reconnues d'utilité publique.

Groupe Foncier de France loue des logements à des associations reconnues d'utilité publique. - Adobe Stock

La COVID 19 a confirmé la résilience des placements à moyen et long terme décorrélés de l'économie marchande. Parmi ceux-ci, le secteur de l'immobilier résidentiel à vocation sociale a même permis aux investisseurs de sortir gagnants de la crise sanitaire : en premier lieu, les hébergements destinés aux personnes précarisées durant la crise. C’est la confirmation d’un choix de placement qui réconcilie rentabilité, sécurisation et éthique, avec une dimension sociétale de solidarité. Analyse avec Odin Lemaitre, Fondateur, Président & Directeur Général de Groupe Foncier de France.

Groupe Foncier de France, partenaire de grandes associations reconnues d’utilité publiques défendant des causes humanitaires et sociales, œuvre notamment pour l’hébergement des femmes victimes de violence et mamans isolées. Quid des investisseurs ?

Comme le souligne Odin Lemaître, fondateur et dirigeant de Groupe Foncier de France  : "Notre activité a explosé durant la crise, notamment en ce qui concerne l’hébergement d’urgence de jeunes femmes victimes de violences ou qui ont vécu une grossesse monoparentale. Confrontées aux problématiques de saturation du parc d’hébergement en Île-de-France, elles ont été très nombreuses à se retrouver dans des situations d’urgence, avec un fort besoin de stabilisation et de réinsertion sociale. En témoigne l’appel à candidature pour l’ouverture de places d’hébergement pour les femmes en pré ou post-maternité sans solution de logement ou d’hébergement, lancé en février 2021 auprès des associations par la DRIHL (Direction régionale et interdépartementale de l’hébergement et du logement) d’Ile de France."

Déjà partenaire d’associations d’envergure comme en particulier la Croix-Rouge, Apprentis d’Auteuil, Emmaüs, Empreintes, Equalis, Aurore ou France Terre d’asile, Groupe Foncier de France estime que l’appel à projets de la DRIHL vient étayer le marché et consolider l’offre, puisque l’appel à projets porte sur 1500 places d’hébergement destinés à de jeunes femmes de 18 à 25 ans avec enfant. Comme l’exprime poétiquement Odin Lemaitre : "L’ensemble de nos équipes sont animées par l’espoir que nos personnes logées puissent surmonter les difficultés de la vie et entrevoir un monde aux mille couleurs."

Du côté des propriétaires et investisseurs, voici une opportunité unique de réconcilier la rentabilité et la stabilité de l’investissement, avec un élan solidaire. Pourquoi ? Il s’agit d’un dispositif souvent méconnu mais qui procure aux investisseurs de vraies garanties : le paiement des loyers est effectué par les associations elles-mêmes, puisqu’elles sont financées par les services de l’Etat. Quant à l’entretien des immeubles, il est également assuré par les personnels des associations. Celles-ci doivent en effet justifier auprès des pouvoirs publics, pour l’obtention de leur agrément en matière de logement social, de leur "Service Technique". D’où un triple bénéfice pour les propriétaires : la stabilité des revenus, la pérennité du bien et l’écoresponsabilité.

Pourquoi miser sur Groupe Foncier de France ?

En matière de logement social, l’intégrité, la transparence et la bienveillance font le socle de la réussite. L’histoire personnelle d’Odin Lemaître en témoigne, puisque pour lui : "Avoir un toit, c’est le premier facteur d’insertion sociale". Sa propre mère, réfugiée d’origine portugaise, a vécu la précarité du bidonville de Nanterre… Aujourd’hui, à la seconde génération, l’essor de Groupe Foncier de France constitue une belle revanche pour ses deux fils : Odin Lemaitre, jeune entrepreneur à peine trentenaire qui a créé cette organisation à fort potentiel et son frère Jason Lemaitre, qui est un des piliers du Groupe. En l’espace de trois ans, mu par la conviction qu’"il suffit d’une bougie pour éclairer une salle sombre", Groupe Foncier de France a su s’imposer par son dynamisme et son authenticité.

Administrant un parc immobilier valorisé à 130 M d’euros d’actifs, il est le répondant des associations les plus crédibles au plan national. "Chaque personne que nous rencontrons est en train de mener un combat dont nous n’avons pas idée !" s’exclame Odin Lemaitre. Il reste fidèle à ses principes, recherchant cette reconnaissance et cette envergure qui ouvrent les perspectives d’un monde meilleur. Une démarche totalement dans l’air du temps, que plébiscitent ses partenaires, ses investisseurs… et nous !!

Ce contenu a été réalisé en partenariat avec SCP. La rédaction de BFM Business n'a pas participé à la réalisation de ce contenu.

En partenariat avec SCP