BFM Business

EXCLUSIF – Burger King mise sur les produits made in France

-

- - AFP

La chaîne américaine annonce que les deux tiers de ses produits seront d’origine française d’ici la fin de cette année. Dans le même temps, les ouvertures de nouveaux restaurants gardent le rythme.

Depuis son retour en France, Burger King s’est clairement offert la place de challenger face au roi McDonald’s, notamment à travers une politique agressive d’ouvertures de restaurants (une tous les 4 jours). Et l’enseigne américaine ne compte pas s’arrêter là.

Le groupe annonce ainsi aujourd’hui l’ouverture en avril de son 300e restaurant à Pessac près de Bordeaux et vise 50 à 75 nouveaux restaurants (créations ou transformations) par an. L'objectif est d'en ouvrir 600 en 2020.

De quoi générer de forts besoins en recrutement : 20 000 emplois seront créés, soit 4 000 emplois par an, en majorité en CDI.

La France, qui est le deuxième marché mondial de l’hamburger dans le monde, est donc clairement stratégique pour Burger King mais il exige quelques adaptations locales. Afin de mieux coller aux attentes des consommateurs, la firme annonce également son intention de plus s’appuyer sur les filières françaises.

Ainsi, les deux tiers de ses produits seront d’origine française d’ici la fin de cette année. Pour ce faire, Burger King s’appuie sur : un nouvel espace de distribution et de production basé à Brétigny-sur-Orge, le centre de distribution STEF, une surface de 50 000m² pour un investissement de 19 millions d’euros par STEF, et son usine Bimbo d’une surface de 11 000 m² pour un investissement de 37 millions d’euros.

A date, l’enseigne rappelle que dans ses menus enfants, la viande de boeuf est déjà 100% origine France, tout comme le pain, et les crudités (en saison). Pour les adultes, le pain et les crudités sont également 100% français ainsi que le bœuf pour une partie des produits vendus.

la rédaction