BFM Business

Va-t-on manquer d'électricité cet hiver?

Le développement des énergies vertes pose problème

Le développement des énergies vertes pose problème - -

Les énergies vertes posent problème. Leur développement a obligé les grands groupes à fermer des centrales thermiques. Résultat, selon eux, il risque d'y avoir un manque d'électricité cet hiver!

Neuf géants de l'énergie, dont GDF Suez ou l'italien ENI, pointent des risquent de black-out cet hiver. Cela à cause du développement désordonné des énergies vertes.

"Si, pendant 15 jours cet hiver, l'Europe est soumise à une vague de froid, à un moment où il n'y a ni vent ni soleil, il y aura un risque très fort de black-out", prévient le PDG de GDF Suez Gérard Mestrallet, alors que s'ouvre ce mercredi 11 septembre à Paris le Congrès du Gaz.

Trois mois après un premier cri d'alarme, les dirigeants des 9 plus grands groupes énergétiques d'Europe, à l'exception notable d'EDF, mettent en garde contre les risques qui pèsent sur le système énergétique européen en matière d'approvisionnement. Et ils demandent à Bruxelles de freiner le développement des énergies vertes.

La facture flambe

L'enjeu, disent-ils, est crucial pour les consommateurs européens, qui voient leur facture flamber avec l'essor des énergies vertes, alors même que leur sécurité d'approvisionnement est de plus en plus menacée, du fait même de cette politique de soutien aux énergies renouvelables.

La concurrence des énergies vertes a, en effet, contraint les grands groupes à retirer du système de nombreuses centrales thermiques (notamment des centrales à gaz) qui ont été mises sous cocon, voire purement et simplement fermées.

Laurent Mimouni et BFMbusiness.com