BFM Business

Pétrole : vers un baril de brut à 100 dollars

Le cours du WTI est en passe de dépasser les 100 dollars le baril

Le cours du WTI est en passe de dépasser les 100 dollars le baril - -

Le pétrole brut WTI est à 97,61 dollars ce lundi 4 février au matin, de plus en plus près des 100 dollars. Une hausse de cours liée à l’espoir d’une reprise économique dans les pays matures.

Les actifs risqués reviennent en force. Le baril de West Texas Intermediate (WTI) s'approche à grands pas du seuil des 100 dollars. La vigueur de l'euro n’est pas étrangère à cette hausse, mais il y a plus.

Les experts du secteur constatent que miser sur le pétrole, c'est avant tout miser sur la reprise économique mondiale. Car les cours sont, depuis plusieurs années déjà, soutenus par la demande des pays en forte croissance, comme la Chine ou le Brésil. Mais la hausse actuelle est alimentée par l'espoir d'une reprise de la demande des pays dits matures, Etats Unis en tête.

100 dollars : un seuil acceptable pour les acheteurs

C’est la première raison fondamentale de la hausse des cours du baril de brut depuis le début de l'année. La confiance revient petit à petit, les investisseurs rachètent donc de l'or noir.

Autre facteur de soutien des cours : la force de l'euro, qui s'est installé au-dessus d’1,35 dollar. En outre, les spécialistes estiment que le baril WTI peut s'installer durablement au-delà des 100 dollars, simplement parce que c'est un niveau de prix acceptable, pour les producteurs comme pour les consommateurs.

Le titre de l'encadré ici

|||

Quel rapport entre euro fort et hausse du prix du pétrole?

C’est moins l’appréciation de l’euro que la baisse du dollar en parallèle qui joue. Si le prix du baril et le taux de change du dollar sont étroitement liés, c'est que les pays producteurs le facture en dollars. Quand le billet vert baisse, ils ont intérêt à laisser le prix du pétrole grimper s’ils ne veulent pas perdre leurs marges.

Sidonie Watrigant et BFMbusiness.com