BFM Business

Les banques créancières de Saur négocieraient une prise de contrôle

BFM Business

Les banques créancières de Hime, la holding de tête du numéro 3 français de la distribution d'eau, Saur, qui est lourdement endettée, négocient une prise de contrôle pour avoir une prise directe sur sa gestion, a indiqué vendredi 8 février à l'AFP une source proche du dossier.

"Les banquiers savent qu'ils vont être obligés de sacrifier une partie de leurs créances. Des discussions difficiles se déroulent depuis plusieurs semaines", a expliqué cette source, sous couvert d'anonymat.

"La solution qui avance, inhabituelle en France, est une reprise par la communauté des banquiers", a-t-elle indiqué. "Compte tenu de la façon dont l'affaire a été gérée jusqu'à présent, (les banques) préfèrent en assurer la gestion elles-mêmes", en mettant en place une gouvernance à leur goût et des administrateurs indépendants.