BFM Business

Laurence Parisot candidate à la présidence d'EDF

Laurence Parisot a confirmé avoir un "projet" pour EDF.

Laurence Parisot a confirmé avoir un "projet" pour EDF. - Thomas Samson - AFP

L'ancienne présidente du Medef a confirmé mercredi son intention de briguer le poste d'Henri Proglio. La décision devrait être annoncée dans les prochains jours.

Alors qu’Henri Proglio mène campagne pour conserver son poste à la tête d’EDF, Laurence Parisot compte bien se mêler à la lutte. L’ancienne patronne du Medef a en effet confirmé au Figaro, mercredi 8 octobre, qu’elle était candidate à la présidence du groupe français.

"J'ai évoqué avec le Premier ministre la rumeur selon laquelle Henri Proglio ne serait pas renouvelé. Je lui ai dit que, dans cette hypothèse, j'aimerais porter un projet pour EDF et conduire cette magnifique entreprise vers la nouvelle ère qui s'ouvre", affirme-t-elle au quotidien. Même si, selon elle, Henri Proglio "pourrait légitimement être renouvelé, car son bilan est incontestable".

Proglio favori?

L’exécutif devrait, sauf surprise, annoncer avant le 16 octobre s’il maintient l’ancien PDG de Véolia à son poste.

Réputé proche de Nicolas Sarkozy, Henri Proglio avait réussi à revenir en grâce auprès du pouvoir socialiste. Aujourd’hui, il semble même être en bonne position pour conserver le poste, bénéficiant notamment du soutien des syndicats d’EDF, dont la CGT. Cette dernière pourrait ne pas voir d’un bon œil l’arrivée de l’ancienne patronne des patrons.

Y.D.