BFM Business

L’éolien en tête des sources d’électricité en Espagne

Le vent semble tourner pour l'éolien en Espagne.

Le vent semble tourner pour l'éolien en Espagne. - -

Il n'y a pas que l'Allemagne qui carbure à l'éolien! En Espagne, les éoliennes ont couvert 21,1% de la demande d’électricité en 2013, soit plus que le nucléaire.

Qui a dit que l'éolien tournait au ralenti? En Espagne, l'énergie éolienne a été la première source de production d'électricité en 2013, juste devant le nucléaire. Des chiffres très porteurs, mais qu'il faut malgré tout relativiser.

Sur le papier, tout semble idyllique. L'Espagne est le deuxième producteur européen d'électricité d'origine éolienne. Elle en tire même trois fois plus d'électricité que la France. La quatrième économie d'Europe est également le numéro quatre mondial de l'énergie éolienne.

42% de l'électricité issu du renouvelable

Avec l'hydraulique et le photovoltaïque, l'ensemble des énergies renouvelables ont couvert 42% de la demande espagnole en électricité en 2013. Cela représente une progression de 10,5 points par rapport à 2012.

Pourtant le vent semble tourner, car l'austérité généralisée dans le pays pèse aussi sur les énergies vertes. Le secteur a pris beaucoup d'avance grâce à de généreuses subventions publiques, mais depuis 2009, l'Etat réduit considérablement la voilure.

Dernier exemple en date: en juillet, le gouvernement a coupé ses aides de plus d'un milliard d'euros. Prudence donc. En 4 ans, l'éolien espagnol a perdu 20.000 emplois, sur les 43.000 qu'il comptait en 2009.

Thomas Sasportas